• Arthur Retière a inscrit le premier essai toulousain.
    Arthur Retière a inscrit le premier essai toulousain. Icon Sport

Top 14 - En véritable leader, le Stade toulousain écarte la Section paloise

Par Rémy Rugiero
Le | Mis à jour

Le Stade Toulousain remporte son duel avec autorité face à la Section Paloise (34-10) avec l'octroi du bonus offensif. De quoi sécuriser la première place du championnat pour les Stadistes, dans cette fenêtre internationale plutôt bien gérée depuis quelques semaines, face à des Béarnais trop limités pour exister et rivaliser à Ernest-Wallon.

Dans cette période de doublon et de considérations internationales en tout genre, les Toulousains réceptionnaient les Palois avec la ferme conviction de garder leur invincibilité à Ernest-Wallon pour éloigner le Stade Français d'un éventuel retour au sommet du championnat. Si les débats tardaient à s'enflammer, les intentions étaient palpables. D'un côté entre des Haut-Garonnais n'hésitant jamais à favoriser les passes après-contact et les passages de mains, et les Béarnais ne fermant jamais le jeu, privilégiant fréquemment les éjections soudaines. Alors qu'Aldegheri avait écopé d'un carton jaune, ce fut le moment choisi par les Toulousains pour inscrire le premier essai par Arthur Retière, après un joli service de Mallía à son encontre (7-0, 17 ème).

A lire aussi : Top 14 - Toulouse - Pau : le résumé de la victoire toulousaine face à la Section

Pour autant, pas de fulgurances naissantes ou de farandoles offensives entre deux équipes volontaires mais maladroites dans leur entreprise. Du déchet et des errances multiples et peu d'opportunités à se mettre sous la dent, même si Decron fut plus que percutant dans l'axe, mais peu suivi dans la transformation du jeu. Graou récompensera l'effort de ses coéquipiers après un mouvement intéressant (10-0, 26 ème). Les visiteurs réduiront l'écart néanmoins par Debaes (10-3, 29 ème), peu de temps après. Les hommes de Sébastien Piqueronies auront même une ultime occasion dans les derniers instants mais les pensionnaires d'Ernest-Wallon conservaient leur pécule en affichant une solidarité défensive notable et de qualité.

Montée en puissance des locaux

Le deuxième acte aura une tout autre consistance pour les joueurs d'Ugo Mola. Plus incisifs, faisant preuve de continuité un peu partout sur le terrain, à l'image d'un Graou intenable en jouant rapidement la pénalité à la main (17-3, 48 ème). Il sera imité quelques instants plus tard par Barassi grillant la politesse à la défense visiteuse sur un contre admirable (24-3, 50 ème). Un écart suffisant pour s'assurer le succès, mais allait-il être bonifié ? Pas de l'avis de Tuimaba, qui se rappelait au bon souvenir du joueur à 7 qu'il était, en inscrivant un magnifique essai personnel (24-10, 57 ème). Une réalisation supplémentaire de Roumat, à la conclusion d'une initiative de Mallía au pied, donnera définitivement les 5 points de la victoire avec une fin de rencontre décousue et sans véritable danger pour la défense de cette bonne affaire comptable.

Toulouse se bonifie et garde ses distances en tête du classement ! \ud83d\udd34\u26ab\ufe0f

Pour revivre le match > https://t.co/Za7gGcRZ6k pic.twitter.com/jP2CONOo2D

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 25, 2023

Les Haut-Garonnais ont encore apprivoisé les éléments. Parfois malmenés, bousculés sur certaines phases, les Stadistes ont fait front pour écarter l'adversité et vaincre dans cette période de doublon. Une aubaine permettant de sécuriser la première place avant un prochain déplacement au Racing 92.
La Section Paloise s'incline donc malgré des cartouches à sa disposition et la sensation que parfois, certains coups n'étaient pas si loin. Après le naufrage subi à Perpignan, la Section s'est tout de même relevée et aura besoin de puiser dans toutes ses réserves pour vaincre le Stade Rochelais qui se présentera au Hameau la semaine prochaine.