6 Nations 2023 - L'Oscar de la semaine : Finn Russell un "passeur" d’émotions unique

  • Finn Russell a réalisé une deuxième mi-temps exceptionnelle face au pays de Galles.
    Finn Russell a réalisé une deuxième mi-temps exceptionnelle face au pays de Galles. Neil Hanna / Sportimage / Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

6 NATIONS 2023 - Finn Russell a touché au sublime, samedi, à Murrayfield. L’ouvreur écossais a tout particulièrement réalisé une deuxième mi-temps splendide de vista et d’efficacité pour offrir au XV du Chardon la plus large victoire de son histoire face au pays de Galles.

Le chef d’œuvre a commencé par un 50 : 22 précieux pour occuper le camp gallois. La suite a été merveilleuse avec une action de grande classe : une attaque de ligne défensive, un changement de ballon de main au contact puis une chistera vers son ailier Kyle Stein pour un essai en coin.

Trois autres de ses inspirations ont amené des essais par la suite, le Racingman étant crédité de trois passes dites "décisives" sur la partie : il y eut une transversale vers l’aile droite pour le doublé de Kyle Stein, une passe vers l’aile gauche de Duhan Van der Merwe pour une remise intérieur à Blair Kinghorn et, enfin, une nouvelle passe vers l’aile gauche, où Matt Fagerson, en bout de ligne, inscrivit le cinquième essai écossais.

"Finn est un joueur de classe mondiale"

Gregor Townsend, avec qui les relations ont pu être froides par le passé, a salué la performance de son numéro 10 au coup de sifflet final. Non sans rappeler subtilement, au passage, que ses dispositions mentales restaient sujettes à caution : "Quand il est à ce niveau de concentration et de compétitivité, il est en mesure de livrer ce genre de performances. Toutes les menaces qu’il a autour de lui donnent des opportunités, il a su prendre de très bonnes décisions pour les saisir."

Son capitaine Jamie Ritchie était encore plus élogieux : "Finn est un joueur de classe mondiale. On sait que si notre collectif tourne bien, cela lui donne une base pour qu’il puisse jouer son meilleur rugby." Le XV de France, si tant est qu’il le fallait, est prévenu. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?