• L'ancien deuxième ligne demande du changement
    L'ancien deuxième ligne demande du changement ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport

Premiership - Christian Day, secrétaire de l’Association des joueurs de rugby anglais, réclame un salaire minimum pour les joueurs

Par Raphaël Plancheron-Herault
Le | Mis à jour

PREMIERSHIP - Christian Day, secrétaire général de l’Association des joueurs de rugby anglais, veut faire bouger les lignes. Dans une déclaration au Irish Examiner, il veut imposer un salaire minimum pour les joueurs du championnat anglais.

Christian Day veut des changements. Le secrétaire général de l’Association des joueurs de rugby anglais, la Rugby Players Association (RPA), n'accepte plus le salaire que touche certains joueurs. L'ancien deuxième ligne prend un exemple pour montrer la situation actuelle : "Les mascottes comme Welford the Tiger sont protégées, mais pas les joueurs. C’est un gros problème pour moi. Ce qui m’a fait rire l’autre jour, c’est que les Leicester Tigers faisaient de la publicité pour un nouveau Welford the Tiger au salaire décent".

Avec des sommes pouvant tomber à 5 000 livres sterling par an, le secrétaire général veut permettre aux joueurs de rugby du championnat anglais d'avoir un salaire à la hauteur des "sacrifices que font les joueurs".

Welford the Tiger a un meilleur salaire que certains joueurs de Leicester
Welford the Tiger a un meilleur salaire que certains joueurs de Leicester Camera / Icon Sport - Camera / Icon Sport

Pour autant, l'ancien joueur du Stade Français sait que la Premiership traverse une crise sans précédent. Avec les départs des joueurs qui s'accumulent et deux clubs, les London Wasps et les Worcester Warriors, qui ont été suspendus à cause de leur difficulté financière, les finances sont dans le rouge. Christian Day appelle donc à la réflexion pour pouvoir trouver une solution qui contente toutes les parties : "Nous ne sommes pas à une époque où nous pouvons simplement dire : 'les bénéfices sont énormes, donnez-nous plus'. Nous devons déterminer comment nous sommes durables, mais en même temps produire un système plus équitable financièrement qui protège certaines personnes."