• Eben Etzebeth sous le maillot des Sharks de Sale.
    Eben Etzebeth sous le maillot des Sharks de Sale. Icon Sport - Icon Sport

Champions Cup - Vidéo. L'essai improbable d'Eben Etzebeth face aux Harlequins

Par Raphaël Plancheron-Herault
Le

CHAMPIONS CUP - Eben Etzebeth fait un sprint de plus de 40 mètres pour venir marquer son tout premier essai en Champions Cup. L'ancien toulonnais joue parfaitement avec la règle sur cette action devant les yeux médusés de Danny Care, le demi de mêlée anglais.

\ud83d\udc1b? @EbenEtzebeth does not fear caterpillars!

He's disrupted a few in the first half, and now gets his hands on the ball and races to the line.

Incredible poaching from the Springbok ?#HeinekenChampionsCup | @SharksRugby pic.twitter.com/ljhuqpOvT8

— Heineken Champions Cup (@ChampionsCup) January 21, 2023

Eben Etzebeth est réputé pour un être un dur au mal, il peut aussi faire preuve d'une grande intelligence. Derrière une "cheminée", succession de joueurs derrière un ruck, le ballon tarde à être joué par Danny Care (demi de mêlée des Harlequins aux 350 apparitions avec le club anglais) et le seconde ligne Sud-Africain en profite. Il récupère le ballon dans les quarante mètres anglais devant l'incompréhension du demi de mêlée adverse, puis s'offre une superbe chevauchée. C'est son premier essai en Champions Cup.

Si Danny Care ne comprend pas, Eben Etzebeth a, lui, un coup d'avance et le doit à... Joe Marler. Le pilier anglais semble mal lié à son partenaire sur ce ruck. L'ancien toulonnais le montre d'ailleurs du doigt à l'arbitre au moment de monter.

Dans un ruck, et notamment dans ce système de "cheminée", un joueur doit être lié jusqu'à l'épaule à son partenaire, quand Marler n'est même pas lié jusqu'au coude. Le ballon est alors considéré comme sorti du ruck, et devient donc jouable. Sur cette action, Eben Etzebeth a su prouver qu'il avait des jambes mais surtout un cerveau.