• Ugo Mola n'a, comme à son habitude, pas mâché ses mots à l'issue de la victoire toulousaine face au Munster.
    Ugo Mola n'a, comme à son habitude, pas mâché ses mots à l'issue de la victoire toulousaine face au Munster. Icon Sport - Icon Sport

Champions Cup - Ugo Mola (Toulouse) : "Le Top 14 va encore être faussé avec toutes ces équipes françaises éliminées"

Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - À l'issue de la victoire des siens face au Munster, Ugo Mola était forcément satisfait. Même si la première place a échappé aux Haut-Garonnais, le manager rouge et noir ne boude pas son plaisir d'avoir terminé à la deuxième place d'une poule relevée. Le huitième de finale face aux Bulls, la suite de la saison, le calendrier surchargé, Ugo Mola n'a évité aucun sujet, et ça vaut le détour.

Vous avez affronté une belle équipe du Munster, fidèle à sa réputation…

Quand j’ai vanté les qualités de cette formation durant la semaine, certaines personnes étaient sceptiques, comme si ça allait être une formalité pour nous. Mais au regard de leurs dernières sorties, je ne suis pas forcément surpris. Nous avons battu une très belle équipe, que nous n’avons pas réussi à décrocher malgré notre belle entame de partie. On leur a permis de revenir et ils ne se sont pas gênés. C’était un match de très haut niveau.

Avez-vous des regrets avec cette victoire à "seulement" quatre points ?

Si je dois avoir des regrets, c’est plutôt sur la rencontre de la semaine dernière à Sale… Bien évidemment que l’on peut toujours faire mieux, et être un peu plus patients proche de la ligne. Mais cette équipe du Munster a fait son match, et n’a jamais lâché. Avec eux, des situations presque favorables ne le deviennent pas. La première place, nous l’avons perdue sur la pelouse de Sale.

Toulouse s'impose face au Munster et termine deuxième de poule !

Le film du match > https://t.co/ZtHvsZnf3P#STMUN pic.twitter.com/esotIOEI02

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 22, 2023

Étiez-vous tiraillé à la mi-temps entre le fait de viser le bonus ou d’assurer dans un premier temps la victoire ?

Nous n’avons jamais hésité. Nous voulions juste nous imposer ce dimanche même si tout le monde parlait du bonus. Et même la victoire a bien failli nous échapper. Heureusement, nous marquons vite une pénalité après le deuxième essai pour reprendre le score. On voyait bien que ces Irlandais n’avaient pas besoin de beaucoup de munitions pour faire mal. On a parfois un peu joué à l’envers mais notre défense nous a permis de l’emporter.

Avez-vous été surpris par l’arbitrage, notamment sur le jeu au sol ?

Un peu, surtout sur la cohérence des décisions. Les plaqueurs ont été sanctionnés plus d’un côté que de l’autre. Je prendrai le temps d’analyser tout ça mais c’est frustrant. J’ai souvenir de quelques actions près de la ligne adverse où des décisions arbitrales ont été très importantes. Ensuite, le Munster est une des meilleures équipes dans le jeu au sol du continent et forcément de cette Champions Cup.

Vous allez affronté les Bulls en huitième de finale, que vous inspire ce duel ?

J’aurai le plaisir de retrouver Jake White, le manager des Bulls, avec qui j’ai gardé contact depuis plusieurs années. Ensuite… (il hésite) J’ai toujours eu l’impression que l’intégration des Sud-Africains est la première pierre d’une future compétition internationale. Il s’avère que l’on joue beaucoup de provinces. On se rend compte que dans notre poule, nous avions le champion d’Angleterre, le vainqueur de l’URC, le champion d’Europe… Donc c’est une performance de terminer deuxième. Dans l’autre groupe, les clubs français ont eu énormément de mal et aucun ne s’est qualifié. Je pense que les formations sud-africaines ont réellement augmenté le niveau de la Champions Cup et c’est excitant de les défier.

Pourtant invaincus, les hommes d'Ugo Mola affronteront les Bulls de Pretoria à Toulouse, lors des huitièmes de finale \ud83d\udd1chttps://t.co/49KTjwy6ba

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 22, 2023

Votre deuxième place vous emmènera peut-être à retrouver le Leinster en demi-finale…

Il est vrai que l’on voit mal le Leinster ne pas atteindre le dernier carré et même la finale, qu’ils pourront jouer à domicile. Néanmoins, rien n’est jamais acquis dans le rugby, on l’a vu avec la Rochelle la saison dernière. Nous allons dans un premier temps nous concentrer sur notre huitième de finale, et nous verrons pour la suite. Ce que je sais, c’est que le Top 14 va encore une fois être faussé avec les nombreuses équipes françaises éliminées, qui auront forcément plus de repos. Notre calendrier risque d’être dantesque lors des prochains mois, mais nous sommes habitués.

Le huitième de finale et possiblement le quart de finale de Champions Cup se joueront quelques semaines après le Tournoi des 6 Nations…

Et avant cela, il y aura un déplacement à Castres, une semaine après la fin de 6 Nations, qui est également une habitude pour nous. J’ai parfois du mal à comprendre ce hasard dans le calendrier, qui est quand même hyper bien pensé par certains, moins par d’autres. Ce que je sais, c’est que ce duel face au CO nous préparera à être efficaces dans le jeu au sol avant de défier les Bulls.