• Christophe Urios (manager de l'UBB) lors du match face à Bayonne en septembre 2022
    Christophe Urios (manager de l'UBB) lors du match face à Bayonne en septembre 2022 Icon Sport

Transferts – Christophe Urios a dit oui à Clermont

Le | Mis à jour

48 heures après l’annonce de la mise à l’écart de Jono Gibbes, l’ASMCA a trouvé un accord de principe avec Christophe Urios pour devenir, à partir de lundi prochain, le nouveau manager du club. Urios a dit oui à un contrat longue durée (jusqu’en 2026).

Les choses n’ont pas traîné. Lundi à 7h30, le président Jean-Michel Guillon annonçait à ses joueurs en partance pour l’Afrique du Sud, le départ de leur manager Jono Gibbes. Dans le weekend, le dirigeant et toute la direction du club avaient travaillé sur le nom du remplaçant. L’Argentin Mario Ledesma et Christophe Urios étaient les deux pistes pour remplacer le Néo-Zélandais.

Selon nos informations, une rencontre a eu lieu vendredi dernier avec l’ancien manager de l’UBB, tandis que les contacts téléphoniques étaient constant avec l’ancien talonneur de l’ASMCA (2005-2011). Ce dernier déclinait l’offre clermontoise pour des raisons personnelles.

L’hypothèse Christophe Urios prenait de l’ampleur comme nous le révélions sur notre site lundi matin. La balle était dans le camp du technicien, limogé de Bordeaux mi-novembre. La durée de contrat et quelques détails financiers (notamment l’engagement à l’intersaison d’adjoints de son choix) ont retardé de quelques heures l’annonce de son arrivée.

L’accord est intervenu en fin de journée mardi, comme l’ont annoncé nos confrères de RMC, et le club de Clermont devrait l’officialiser dans les toutes prochaines heures. Il va s’engager pour un contrat jusqu’en 2026 et prendra ses fonctions en début de semaine prochaine.