• Demba Bamba ne participera pas au Tournoi des 6 Nations avec les Bleus
    Demba Bamba ne participera pas au Tournoi des 6 Nations avec les Bleus Icon Sport - Icon Sport

XV de France - Demba Bamba, Brice Dulin, Baptiste Serin... Les grands perdants de la liste de Fabien Galthié

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOURNOI DES 6 NATIONS - L'annonce du groupe France pour la préparation du Tournoi des 6 Nations a dû en décevoir plus d'un. Outre les blessés, plusieurs joueurs d'expérience et prétendants légitimes n'ont pas été retenus par Fabien Galthié pour les prochaines échéances. À huit mois de la Coupe du monde, c'est plutôt mauvais signe.

Demba Bamba

Revenu à la compétition fin décembre après une longue indisponibilité, Demba Bamba postulait à un retour au sein du XV de France à l'occasion de ce début de Tournoi. Le Lyonnais, retenu lors du Tournoi 2022 et de la tournée au Japon, n'a visiblement pas encore retrouvé son meilleur niveau et toutes ses facultés, aux yeux du sélectionneur. L'émergence de Sipili Falatea, étonnant en novembre, a aussi conduit à son recul dans la hiérarchie des numéros 3.

Dorian Aldegheri

Le numéro 3 toulousain n'a sûrement jamais été aussi en forme qu'en ce moment. Ses entraîneurs et partenaires ne cessent d'ailleurs de louer sa progression. Toujours aussi solide en mêlée, de plus en plus actif dans le jeu, Dorian Aldegheri avait de solides atouts à faire valoir pour briguer une place dans les 42. Las, le bon début de saison du Toulousain ne lui permet pas de passer devant Mohamed Haouas. Uini Atonio et Sipili Falatea forment, de leur côté, un solide binôme titulaire-finisseur.

4 ans plus tard pour Camara, 8 novices : la liste de l'équipe de France en chiffres...

Pour lire l'article : https://t.co/4RWPup0Nic pic.twitter.com/qJQkbAVvMQ

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 17, 2023

Baptiste Serin

Avec les pépins physiques de Maxime Lucu et de Baptiste Couilloud, son nom revenait inévitablement dans les discussions. En vain. Baptiste Serin, dont la dernière apparition en Bleu remonte à mars 2021, ne retrouvera pas le XV de France. Le très bon début de saison de Léo Coly, parfaitement adapté au Top 14, et la progression de Nolann Le Garrec l'écartent du top 5 des demis de mêlée français, à l'heure actuelle. S'il n'affiche pas son meilleur niveau actuellement, au sein d'une équipe au rendement aléatoire, le constat n'en reste pas moins rude pour le Toulonnais.

Baptiste Serin
Baptiste Serin Icon Sport

Brice Dulin

L'arrière de 32 ans a beau être un cadre du Stade rochelais et enchaîner les prestations de bon niveau, il ne trouve plus grâce aux yeux du sélectionneur. On ne peut plus parler de surprise le concernant même si son rendement le place parmi les prétendants légitimes. L'Agenais d'origine, appelé pour la dernière fois il y a deux ans, pâtit de l'émergence de Thomas Ramos et des retours en forme de Melvyn Jaminet et Romain Buros. Le constat vaut aussi pour le Montpelliérain Anthony Bouthier, pourtant aussi en forme actuellement.

Alivereti Raka

Auteur d'un début de saison prometteur, Alivereti Raka avait été appelé dans le groupe des 42 pour la tournée de novembre. Las, des prestations moins abouties, la mauvaise passe de son club et l'émergence d'Ethan Dumortier ont conduit à sa rétrogradation dans la hiérarchie des ailiers. Le retour de Gabin Villière, aussi, a compromis ses chances.

Alivereti Raka n'a pas été sélectionné par Fabien Galthié
Alivereti Raka n'a pas été sélectionné par Fabien Galthié Icon Sport - Icon Sport

Dimitri Delibes

Le Toulousain avait des atouts à faire valoir : il joue beaucoup, est polyvalent et est régulièrement décisif. Malgré l'absence de Gabin Villière, il n'a pas été retenu dans cette première liste, le staff lui préférant le Bordelais Louis Bielle-Barray, pourtant moins expérimenté.

Camille Chat

Son absence n'est même plus surprenante. Après un passage à vide, Camille Chat a retrouvé des certitudes sous les couleurs du Racing 92 ces derniers mois mais sa cote a bel et bien baissé du côté de Marcoussis. En dépit des forfaits de Peato Mauvaka et Pierre Bourgarit, l'encadrement n'a pas choisi de faire appel à ses services, lui préférant le Castrais Gaëtan Barlot, quand bien même celui-ci éprouve des difficultés dans les lancers.

Léo Berdeu

Si Romain Ntamack et Matthieu Jalibert sont des éléments incontournables, la place de troisième 10 a jusqu'à présent donné lieu à une lutte à trois entre Léo Berdeu, Antoine Hastoy et Louis Carbonel. Quand bien même il n'a pas été capé, le Lyonnais était régulièrement appelé dans les groupes élargis. Antoine Hastoy est visiblement passé devant lui : sur une pente ascendante avec La Rochelle, plutôt fiable dans les tirs au but, auteur de très bonnes prestations en Challenge Cup, le Béarnais d'origine a marqué des points dans la lutte à distance avec le Lyonnais, qui n'a pas retrouvé toute sa vista de l'an passé.

On connait la liste du #XVdeFrance pour le Tournoi des #SixNations !!! \ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83c\uddeb\ud83c\uddf7 pic.twitter.com/X4FfDAF337

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 17, 2023