• Top 14 - Pierre Boudehent sera Parisien la saison prochaine.
    Top 14 - Pierre Boudehent sera Parisien la saison prochaine. Icon Sport - Icon Sport

Transferts - Pierre Boudehent (La Rochelle) : "Je confirme que je vais au Stade français à la fin de la saison"

Le | Mis à jour

Pierre Boudehent sera bien un joueur du Stade français la saison prochaine. L'ailier rochelais (24 ans) a notamment été séduit par l'arrivée du nouveau staff Laurent Labit-Karim Ghezal.

Pierre Boudehent va quitter le port de La Rochelle pour les lumières de la capitale. Dans un entretien accordé à Rugbyrama, l'ailier maritime (24 ans) a en effet annoncé qu'il partirait au Stade français à l'issue de la saison. Alors que nous vous rélévions début janvier que le Rochelais était sur le point de trouver un accord avec Paris, l'avenir de Pierre Boudehent s'écrira bien dans la Ville Lumière. Après huit ans passés sur les bords de l'Atlantique, l'aîné des frères Boudehent a besoin d'un nouveau défi.

"Oui je confirme que j'irai bien à Paris la saison prochaine. Les raisons de mon choix ? Cela fait longtemps que je suis à La Rochelle, je connais tout ici, et je voulais voir de nouveaux horizons. J'ai également été séduit par l'arrivée du duo Labit-Ghezal à Paris, le fait que le club est en phase ascendante et qu'il a considérablement élever ses standards. Dans ce contexte, j'espère encore élever mon niveau". 

Je n'ai pas eu de discussions pour prolonger

Auteur de quatre essais depuis le début de saison, Pierre Boudehent a marqué des points dans l'esprit de Ronan O'Gara, mais n'a pas été sollicité par les dirigeants rochelais pour prolonger. "Je n'ai pas eu de discussions pour prolonger l'aventure ici, le Stade rochelais n'est pas venu me voir" poursuit sobrement l'ailier maritime.

Avec seize matchs disputés depuis septembre, l'ailier formé à Angers a déjà joué davantage que la saison passée (quinze apparitions). Sa montée en régime devrait réjouir les dirigeants parisiens, qui ont déjà enrôlé l'ailier anglais des Harlequins Joe Marchant et sécurisé le jeune centre Julien Delbouis.