• Jaminet et Ramos.
    Jaminet et Ramos. Icon Sport.

6 Nations - L'opinion : Thomas Ramos et Melvyn Jaminet, le caillou dans la chaussure de Fabien Galthié

Par Marc DUZAN
Le | Mis à jour

TOURNOI DES 6 NATIONS - De tous les choix qu’aura à faire le sélectionneur national lors du prochain Tournoi des 6 Nations, celui concernant le poste d’arrière s’avère de loin le plus cornélien. Qui de Thomas Ramos ou de Melvyn Jaminet squattera le fond du terrain tricolore ? Sur le sujet, on a tous un avis…

Il est des débats qui déchirent plus que d’autres. En d’autres temps, le rugby de papa s’est largement étripé autour de la concurrence entre Jérôme Gallion et Pierre Berbizier, Philippe Dintrans et Daniel Dubroca, Pierre Lacans et Jean-Pierre Rives, Fabien Galthié et Philippe Carbonneau...

Plus près de nous, la querelle entourant la supériorité présumée de Romain Ntamack sur Matthieu Jalibert, à moins que ce ne soit l’inverse, a aussi grandement alimenté les badinages propres à notre petit monde. Est-on en passe de revivre, ces jours prochains, une chamaillerie similaire, cette fois-ci au sujet du poste d’arrière ? On le jurerait, oui.

C’est qu’entre Thomas Ramos et Melvyn Jaminet, Fabien Galthié et son adjoint en charge de l’attaque, Laurent Labit, sont évidemment promis à d’intenses migraines. C’est qu’entre l’arrière indéboulonnable des prémices du mandat de "Galette", le monsieur 92 % aux tirs aux buts du dernier grand chelem, et celui qui le remplaça de la plus belle des manières lors d’une tournée d’automne ponctuée de trois victoires, le choix est évidemment cornélien. C’est qu’entre l’arrière du Stade toulousain et sa doublure supposée dans la ville rose (ou vous laisse ici décider qui est qui…) ne persiste aujourd’hui que le chas d’une aiguille, une marge si étroite qu’elle ne saurait être visible aux yeux du profane...

4 ans plus tard pour Camara, 8 novices : la liste de l'équipe de France en chiffres...

Pour lire l'article : https://t.co/4RWPup0Nic pic.twitter.com/qJQkbAVvMQ

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 17, 2023

 

Qui sera titulaire face à l'Italie ?

Dès lors, qui démarrera le premier match du Tournoi, le 5 février en Italie ? Thomas Ramos, plus à l’aise sous les ballons hauts que son rival ? Ou Melvyn Jaminet, dont le coup de pompe n’a pas d’équivalent dans le rugby européen, voire davantage ? On n’y jouerait pas le maigre butin de notre livret A mais dans le jeu de dépossession qui est celui du XV de France depuis trois saisons, il semblerait que le pied droit de Melvyn Jaminet offre à l’heure actuelle un temps d’avance à l’enfant de Hyères, dont la puissance a parfois manqué aux Bleus face à l’Australie ou à l’Afrique du Sud, dès lors qu’il fut question de déplacer des rideaux défensifs pour le moins coercitifs.

In fine, quel que soit le choix que fera prochainement Fabien Galthié, il aura surtout de lourdes conséquences sur l’individu délaissé, qui n’aurait alors même pas de place sur un banc de touche où le protéiforme Sekou Macalou ne sera entouré que deux trois-quarts, un demi de mêlée à choisir entre Nolann Le Garrec et Léo Coly, et Matthieu Jalibert, revenu ces dernières semaines au niveau où on l’a toujours attendu. Mais choisir, c’est renoncer, Monsieur le sélectionneur…

On connait la liste du #XVdeFrance pour le Tournoi des #SixNations !!! \ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83c\uddeb\ud83c\uddf7 pic.twitter.com/X4FfDAF337

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 17, 2023