• Jone Gibbes avec son groupe avant la rencontre à Mayol
    Jone Gibbes avec son groupe avant la rencontre à Mayol Icon Sport

Top 14 - Jono Gibbes, l'homme qui a cru en la jeunesse clermontoise

Le | Mis à jour

Éjecté de son poste de manager de l'ASM Clermont Auvergne ce lundi 16 janvier, Jono Gibbes ne laissera pas un souvenir impérissable dans le petit monde clermontois au vu des résultats constatés. À contrario, sa volonté de faire éclore les divers talents qui composent les rangs clermontois devrait rester dans les mémoires.

Comme annoncé ce matin, le manager clermontois Jono Gibbes a été remercié par l'ASM pour des raisons sportives en décalage avec les ambitions de la Maison jaune. Dixième en Top 14 et en posture délicate en Champions Cup, le club auvergnat connaît une passe pour le moins difficile cette saison. Pour autant, il faut reconnaître à l'ancien boss de la Rochelle sa capacité à faire éclore de jeunes talents durant son mandat. Par choix souvent, par contrainte parfois, la jeunesse a su trouver sa place dans un effectif où les stars internationales ne manquent pourtant pas.

A lire aussi : Transferts - Christophe Urios tout proche de Clermont

Comment ne pas évoquer en premier le cas de Baptiste Jauneau. Le demi de mêlée au casque rouge, lancé dans le grand bain face à Biarritz en décembre 2021, aura connu une deuxième feuille de match, en Champions Cup quelques mois plus tard. Et pas des moindres. Un huitième de finale contre Leicester en avril 2022 où il avait montré à tout le monde le talent qu'il était. Au point qu'à son propos, l'inévitable Ben Youngs s'était montré élogieux au sortir de la rencontre (27-17). À l'époque, sa titularisation avait surpris sur le moment tant l'expérience est souvent loué pour les matchs couperet. Un choix assumé de Jono Gibbes qui avait placé Morgan Parra sur le banc des remplaçants. Une décision qui s'est avérée payante sur un plan individuel donc, malgré la défaite des Jaunards en Angleterre, vu la performance affichée par le jeune prospect.

Tixeront, l'autre grand talent lancé par Gibbes

Cette saison, son installation dans le groupe coule de source et son temps de jeu est exponentiel. De 58 minutes au total la saison dernière avec son club, le numéro 9 des U20 français est passé à presque 300 minutes de jeu cette saison. Même constat pour un autre joueur au casque rouge, Killian Tixeront. À 20 ans, le troisième ligne clermontois a aussi eu la confiance du manager Jono Gibbes la saison précédente. Le quadragénaire néo-zélandais a installé progressivement le tout jeune cisailleur lors de l'exercice 2021-2022 (229 minutes de jeu pour 3 titularisations). Auteur d'un match référence face aux Stormers, il confirme les attentes placées en lui depuis maintenant 2 ans. Et c'est non seulement la raison pour laquelle son temps de jeu a été multiplié par trois, mais également pourquoi son importance au sein du pack de l'ASM ne fait plus aucun doute.

Si certains ont aussi eu leur chance à moindre mesure, on pense entre autres à Giorgi Dzamanashvili (21 ans), Gabin Michet (21 ans), Edward Annandale (22 ans) ou encore Valentin Simutoga (19 ans), d'autres comme Cheick Tiberghien (23 ans) ont véritablement trouvé leur place dans le XV de départ sous l'impulsion du désormais ex-patron de l'emblématique club auvergnat. Jono Gibbes laissera forcément un gout amer au vu des résultats bruts, mais l'avènement des jeunes pousses clermontoises doit aussi compter dans le constat final qui le concerne.