• Le point de Nationale : Hyères-Carqueiranne : cette fois, le break est fait
    Le point de Nationale : Hyères-Carqueiranne : cette fois, le break est fait

Le point de Nationale : Hyères-Carqueiranne : cette fois, le break est fait

Par Philippe Alary
Le | Mis à jour

NATIONALE - Après un peu moins d'un mois de vacances pour les fêtes de Noël, la Nationale a repris ses droit ce week-end et il y a eu pas mal de surprises ! Blagnac s'est imposé face à Valence-Romans, Hyères s'est offert Suresnes, Narbonne a accroché un deuxième succès consécutif contre Bourgoin-Jallieu, Albi monte sur le podium... Voici tous les résultats de la 15e journée du championnat !

Dans un passé plus ou moins récent, le vaincu de telle ou telle finale honorifique (remember le CA Saint-Etienne battu par Carcassonne en 2010, ou Massy défait par Colomiers deux ans plus tard) faisait moins bonne figure que son vainqueur la saison suivante à l’échelon supérieur. Il faut croire que depuis, la tendance s’est inversée. Ainsi, l’eau a coulé sous les ponts, du côté de Rennes notamment où les espoirs de maintien en ont pris un sérieux coup. Non seulement le camarade de promotion varois a fort bien réussi son passage au révélateur suresnois, mais l’échec a été consommé sans discussion possible au profit d’Albi.

A lire aussi : Blagnac en costaud, Albi grimpe sur le podium... Les résultats de la 15e journée de Nationale

L’occasion est belle d’orienter le faisceau des projecteurs en direction de Tarnais qui, au train où vont les choses, pourraient fort bien s’installer dans le fauteuil dévolu au dauphin. S’imposer à Rennes qui disputait pourtant un quitte ou double « à huit points » pour sa survie, il fallait le faire. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, les défaites conjointes de Bourg-en-Bresse et de Valence-Romans favorisent bien évidemment les desseins de ceux que Massy avait défaits, au printemps dernier, dans le dernier carré promotionnel.

Les Drômois ont fait bonne figure avant-hier mais cela n’a pas suffi, le dernier mot revenant à Blagnac. Des Haut-Garonnais qui peuvent envisager sans plus de pression que cela leur déplacement à Tarbes pour un derby occitan à ne manquer sous aucun prétexte. Car le Stado, ce bon vieux « Stado », est toujours là, qui , comme on pouvait s’y attendre, a tiré sur l’ambulance cognaço-angérienne. Les Bigourdans ne sont plus très loin de la sixième place qualificative, bien aidés en cela par le ralentissement inhérent aux échecs, qui de Suresnes, qui de Bourgoin-Jallieu. Outre Blagnac, Narbonne en effet est l’autre grand gagnant de ce quinzième acte. Nombreux étaient ceux qui, séduits par la dimension collective (ou, c’est selon, le volume de jeu) des Audois, avaient pronostiqué un retour de ces derniers dans le wagon de tête. Laquelle perspective se profile de semaine en semaine . Tant et si bien que Suresnes,hôte des Septimaniens samedi prochain, a tout intérêt à ne pas louper le très dangereux virage...Il est vrai que les places sont très chères, et qu’aucune candidature sérieuse ne saurait être écartée.

Prenons le cas de Nice, passé tout près d’un formidable exploit dans l’antre de l’ogre dacquois. Il a fallu un essai de Paul Ausset « au bout du bout » du temps additionnel pour libérer le public de Maurice-Boyau qui n’en finissait pas de retenir son souffle. Mais qu’importe le scénario , Dax conforte son leadership , creusant même l’écart sur Bourg-en-Bresse, distancé de dix longueurs au pied du Granier. Chambéry, bien qu’irrégulier, peut encore rejoindre ceux qui le devancent au classement. Il lui faudra accomplir une performance majuscule lors du match au sommet, c’est bien le cas de le dire, qui l’opposera à Dax ce dimanche 22 janvier. Il est clair que le sixième et dernier sésame n’a pas encore trouvé preneur, son compostage étant susceptible de faire l’objet d’une lutte acharnée entre un « paquet » de postulants. Et pas des moindres !