• Champions Cup - Emmanuel Meafou (Toulouse) face aux Sharks de Sale.
    Champions Cup - Emmanuel Meafou (Toulouse) face aux Sharks de Sale. Icon Sport

Champions Cup - Emmanuel Meafou, un monstre toulousain face aux Sharks de Sale

Le | Mis à jour

Suivi de très près par le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié, qui pourrait même l'appeler en cours de Tournoi des 6 Nations si son passeport arrive à temps, le deuxième ligne du Stade toulousain Emmanuel Meafou a encore été impressionnant lors de la victoire des siens à Sale. Prouvant de nouveau que son profil est unique... 

Lors que le speaker de l’AJ Bell Stadium a annoncé le nom d’Emmanuel Meafou au moment de dévoiler au micro l’homme du match, à cinq minutes du coup de sifflet final, personne ne fut réellement étonné. Et les quelques supporters des Sharks, qui n’avaient encore jamais entendu parler de lui, ont appris à le connaître. A leurs dépens d’ailleurs… Pourtant, la rencontre n’avait pas démarré de manière idéale pour le deuxième ligne australien du Stade toulousain.

A la dixième minute, il était pénalisé pour une charge à retardement sur le demi de mêlée adverse Gus Warr, peut-être une des conséquences d’un match aller particulièrement tendu. Toujours est-il que cette faute a coûté cher puisque les Anglais ont marqué sur la pénaltouche suivante. Le reste de la performance de Meafou ? Stratosphérique. Alors que le Stade toulousain avait toutes les peines du monde à mettre son jeu en place, il s’appuyait constamment sur la puissance de l’intéressé. Servi un nombre incalculable de fois sur les premiers temps de jeu, l’immense Manny (son surnom, NDLR) a fait des ravages dans la défense de Sale.

Les tops et flops de Sale - Toulouse : Marchand en top \ud83d\udcc8, Wiese en flop \ud83d\udcc9https://t.co/mBRaN0zJ1m

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 14, 2023

Jugez plutôt par les chiffres : treize ballons joués à la main (record du match), six défenseurs battus (record du match) et… 87 mètres parcourus (record du match). Des statistiques tout simplement hallucinantes pour un joueur de son poste. Avec Julien Marchand, auteur de trois grattages et encore diabolique dans le jeu au sol, ils furent les deux grands bonhommes de la rencontre. "Nos qualités individuelles sont toujours présentes et ne vont pas disparaître, expliquait le manager Ugo Mola après la victoire des siens. C’est dommage de ne pas les associer dans le même tempo mais oui, Julien et Manny ont réalisé une performance digne du niveau européen. C’est une bonne nouvelle pour nous tous". 

 

Dupont : "Tout s’éclaire autour de lui"

Forcément, dans le sillage d’un début de saison déjà tonitruant sur le plan personnel, Meafou s’est rendu carrément indispensable dans le dispositif toulousain. Et cela se vérifie dans les rendez-vous majeurs de Champions Cup. "Il est certain que tout devient plus facile quand il avance comme cela, appréciait Antoine Dupont à l’AJ Bell Stadium. Disons que tout s’éclaire autour de lui. À l’image de tous les avants sur la deuxième mi-temps, Manny a été très costaud ballon en mains. C’est ce qu’on lui connaît déjà mais c’était encore plus vrai sur ce match. Évidemment, cela nous fait beaucoup de bien pour jouer après lui parce que, au-delà d’avancer sur ses contacts, il arrive aussi à jouer debout et à répéter les efforts. C’est hyper intéressant pour notre équipe". 

Champions Cup - Antoine Dupont (Toulouse) face à Sale.
Champions Cup - Antoine Dupont (Toulouse) face à Sale. ActionPlus / Icon Sport

Chacun comprend aisément pourquoi le staff du XV de France lui fait les yeux doux. Le garçon a fait sa demande de passeport depuis plusieurs mois et le sélectionneur Fabien Galthié a indiqué cette semaine que "s’il n’est pas encore sélectionnable, cela ne saurait tarder". Si le fameux passeport est arrivé à temps, il pourrait même postuler à une place dans le groupe tricolore en cours de Tournoi des 6 Nations. Et, au-delà, rêver de disputer la prochaine Coupe du monde avec les Bleus. Il faut dire que ce genre de profil est aussi unique que précieux. Et ce ne sont pas les joueurs de Sale et les Anglais présents en tribunes ce samedi, à qui il a fait vivre un calvaire, qui prétendront le contraire…

BRB, just adding Emmanuel Meafou to our list of #HeinekenChampionsCup players we wouldn't want to tackle... \ud83d\ude05 pic.twitter.com/cZwjhPrQXy

— Heineken Champions Cup (@ChampionsCup) January 14, 2023

 

A lire aussi : Sale - Toulouse : les deux piliers de Sale s'assomment et sortent sur commotion dès la première action