• Béziers a disposé d'Aurillac avec le bonus offensif
    Béziers a disposé d'Aurillac avec le bonus offensif Icon Sport - Icon Sport

Pro D2 : Oyonnax poursuit sa série d'invincibilité, Massy s'enfonce… Les enseignements de la 17e journée !

Par Raphaël Plancheron-Herault
Le | Mis à jour

PRO D2 - Oyonnax prend le large, Béziers réalise la bonne opération du soir, Carcassonne accroche le nul face à Grenoble, Rouen se donne de l'air, Massy reste bon dernier, Montauban s'impose sur la sirène… Les enseignements de la 17e journée !

Plus rien n'arrête Oyonnax

En déplacement sur la pelouse de Nevers, Oyonnax avait un gros test dans sa folle série de 12 matchs sans défaite. Dans un match où l'indiscipline a pris le pas sur le jeu, ce sont les leaders qui se sont, encore, imposés (12-21). Pourtant, les locaux peuvent avoir des regrets tant les circonstances étaient contre les Oyomen avec la perte de deux cadres dès le début du match, Charlie Cassang et Thomas Laclayat. Mais rien ni personne ne peut stopper cette équipe là. Dans un duel de buteurs, ce sont Jules Soulan et Justin Bouraux qui auront été les plus précis face à Shaun Reynolds. Rentrés à la pause avec 9 points d'avance (6-15), les leaders ont géré la seconde période malgré de bonnes intentions nivernaises.

Avec cette victoire, Oyonnax prend 17 points d'avance sur le deuxième, Mont-de-Marsan, qu'il recevra lors de la prochaine journée. Nevers perd deux places et tombe à la douzième position avant de se déplacer à Vannes.

Béziers se donne de l'air

Avant de recevoir Aurillac, Béziers se savait en danger avec une onzième place qui ne correspondait pas à leurs ambitions en fin de saison. Face aux Cantaliens, les Biterrois ont rapidement pris les commandes avec une pénalité de Victor Dreuille dès la quatorzième minute. Puis ils ont déroulé leur rugby, inscrivant deux essais (20e, 40e) avant la pause pour rentrer sur le score de 20-3. Dès le retour des vestiaires, les locaux marquent l'essai du bonus offensif par l'intermédiaire de leur ailier Gabin Lorre. Les visiteurs pensent leur enlever quand Jimmy Yobo aplati entre les perches, mais seulement trois minutes plus tard, c'est ce même Gabin Lorre qui bonifie la victoire des siens sur une interception à la 66e. Le score de 34-10 ne bougera plus.

Lors de la prochaine journée, Béziers voudra confirmer son succès sur la pelouse de Provence Rugby, tandis qu'Aurillac devra se reprendre avec la réception de Grenoble, tous deux candidats au top 6.

Grenoble lâche deux points dans la course au top 6

Avec la réception de Carcassonne, Grenoble pouvait prendre le large sur Vannes, défait hier par Agen. Mais les Audois n'étaient pas venus en victime expiatoire et ont décroché un match nul mérité en Isère. Dans un match sans grandes envolées, ce sont les quatorzièmes du championnat qui prennent l'avantage grâce à deux pénalités de Christopher Hilsenbeck (3e, 8e). Les Grenoblois tardent à répliquer, bien contrés par une défense agressive audoise. Grâce à la botte Thomas Fortunel, les locaux recollent à la sirène pour rentrer à la pause sur un score de parité (9-9). En seconde période, les coéquipiers de Karim Qadiri, très discret ce soir, poussent pour inscrire un essai, mais les hommes de Christian Labit ne cèdent pas. Deux pénalités de chaque côté dans cette deuxième mi-temps et un match nul 15 partout qui n'arrange pas les locaux.

Pour Grenoble, ce deuxième match nul de suite ne leur donne que deux points d'avance sur la septième place qu'occupe Vannes. Carcassonne se donne de la confiance avec cette prestation aboutie, avant une réception cruciale de Rouen lors de la prochaine journée.

Rouen bonifie sa victoire et enfonce Soyaux-Angoulême

Ce duel de cancres (aucune victoire sur les trois dernières rencontres pour les deux équipes) a offert un match plaisant. Du jeu, des offloads et des relances, Rouen et Angoulême voulaient obtenir la victoire en marquant. Au terme d'une première période où chaque action était jouée à fond, les locaux rentraient avec un point d'avance à la pause (17-16). Mais lors de la deuxième mi-temps, les coéquipiers de Franck Pourteau, auteur de 17 points ce soir, ont fait cavalier seul. En passant un 25-0 (!), trois essais et un bonus offensif à la clé, les Normands prenent douze points d'avance sur leur adversaire du soir. 

Grâce à cette victoire, Rouen passe à la onzième place et respire un peu mieux dans la lutte pour le maintien. Leur prochain match, encore face à un candidat direct, à Carcassonne sera important. Au contraire, cette défaite enfonce un peu plus Soyaux-Angoulême, désormais à 4 points de la première place non-relégable. La réception de Colomiers vaudra déjà très cher.

Mont-de-Marsan s'impose mais reste sur sa faim

Cette rencontre était, sur le papier, la plus déséquilibrée de cette 17e journée. Et quand Rasaku inscrit son deuxième essai au bout d'une course de 100 mètres suite à une interception, le score est déjà de 17-0 après seulement 22 minutes de jeu. Peu sont ceux qui pensent que la lanterne rouge massicoise va réussir à s'accrocher. Mais Massy va mieux depuis quelques temps et ils ne vont jamais rien lâcher. A la demi-heure de jeu, Massimo Ortolan, l'ouvreur essonniens, va réaliser un petit numéro avec un coup de pied pour lui-même par-dessus la défense avant de servir sur un plateau son ailier Martin Carré. La suite, ce sont beaucoup d'imprécisions de part et d'autre, et deux petites pénalités inscrites par Laousse Azpiazu. Le score en restera là (23-7), avec des locaux qui pourront s'en vouloir de n'avoir pris que 4 points face au dernier du championnat.

Lors de la prochaine journée, c'est un choc au sommet qui attend les Montois à Oyonnax. Massy voudra garder un peu d'espoir dans la course pour le maintien avec la réception de Montauban.

Montauban s'impose sur le fil

Battu après la sirène par Biarritz la semaine dernière, Montauban aime se faire attendre. Face à Provence Rugby, les locaux ont démarré à toute vitesse en mettant un essai dès la 7e minute de jeu. Mais pendant le reste de la première mi-temps, le collectif Montalbanais va être sanctionné de manière excessive, avec deux cartons jaunes à la suite (31e, 35e). Cette indiscipline va leur coûter cher avec un essai de pénalité concédée à la sirène et Aix qui rentre avec un avantage de 6 points à la pause (7-13). Pendant les 40 dernières minutes, les joueurs de Sapiac vont pousser pour prendre les devants. Après plusieurs tentatives, dont un essai refusé à la suite d'un ballon porté, Montauban va enfin se voir récompenser grâce à un deuxième essai de son demi de mêlée, Shaun Venter, à une minute de la fin. Les Aixois, en revanche, pourront s'en vouloir de laisser échapper un match qu'ils ont mené pendant la quasi-intégralité de la seconde période.

Grâce à cette victoire, Montauban prend 7 points d'avance sur Soyaux-Angoulême alors que le top 6 s'éloigne encore pour Provence, qui reste sur 3 matchs sans victoire.

Colomiers dispose de Biarritz et se rapproche du podium

Dans ce match de haut de tableau, les premières minutes ont été très animées. Grâce à Alexis Palisson, dangereux sur chaque ballon, Colomiers va prendre les devants. L'ailier va battre la défense adverse avant de servir son centre Johan Deysel qui s'en va conclure l'action. Maxime Javaud va permettre à son équipe de creuser l'avantage grâce à une pénalité, mais sur le renvoi, Biarritz va se montrer dangereux. Quelques temps de jeu plus tard, le troisième ligne centre Tornike Jalagonia va remettre les Basques dans la partie (10-7 à la 20e). Mais cette première période est folle, et à la demi-heure de jeu, les locaux vont inscrire un nouvel essai grâce à... Alexis Palisson. Juste avant la pause, les hommes de Shaun Sowerby vont répliquer avec un essai de pénalité et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 17-14. En seconde mi-temps, l'intensité va redescendre et ce sont uniquement au pied que les points vont être inscrits : 2 pénalités pour Colomiers, 1 pour Biarritz. Au final, les locaux s'imposent 23-17 et les visiteurs rentrent au Pays Basque sans rien ramener de ce déplacement.

Biarritz marque le pas avec cette défaite. Seule équipe du top 6 à avoir perdu cette semaine, elle voit Mont-de-Marsan, deuxième, prendre 4 points d'avance alors qu'Agen revient à seulement 1 point. Le déplacement à Armandie dans deux semaines sera déterminant pour le podium en fin de saison. De son côté, Colomiers n'est plus qu'à deux points de son adversaire du soir et se déplacera à Angoulême, en difficulté en ce moment, avec de grosses intentions.