• Les Clermontois ont perdu à domicile face aux Tigers de Leicester (29-44).
    Les Clermontois ont perdu à domicile face aux Tigers de Leicester (29-44). Icon Sport

Champions Cup - Clermont chute lourdement à domicile face à Leicester, la qualification se complique

Le | Mis à jour

Champions Cup - Clermont n’a pas réussi à s’imposer face au champion d’Angleterre en titre, les Tigers de Leicester. Ils chutent même lourdement (29-44) dans une rencontre folle avec neuf essais inscrits. Les Jaunards enchaînent une deuxième défaite de suite en Champions Cup, la troisième cette saison à domicile toutes compétitions confondues. La qualification pour les huitièmes de finale se complique pour les joueurs de Jono Gibbes.

C’est désormais une évidence, Clermont n’est plus souverain devant son public. Les Jaunards sont tombés les armes à la main face aux Anglais de Leicester lors de la troisième journée de Champions Cup. Cette lourde défaite, amère au regard de la rencontre, leur complique sérieusement la tâche pour la qualification en huitièmes de finale. Il faudra un exploit du côté des Stormers en Afrique du Sud dans une semaine pour espérer un printemps à suspense en phases finales.

Une entame clermontoise catastrophique

Parfois on cherche souvent le Momentum d’un match, l’action faisant basculer la rencontre. Pour ce Clermont – Leicester si important dans la saison de l’ASM, il a fallu attendre que quelques secondes. Dès la 4ème minute, Anthony Belleau, préféré à l’ouverture à Jules Plisson, envoyait du jeu au large sur la première attaque clermontoise. Sa passe était lue par le centre Matt Scott, qui n’avait plus qu’à aplatir entre les poteaux. Cinq minutes, et déjà 5-0 pour les Anglais. La suite voyait les Tigers monopoliser la possession et après 20 minutes, l’ancien Montpelliérain, Pollard, passait trois points et les Anglais menaient 10 à 0.

La première période était folle d’intensité. Après 20 premières minutes très délicates, les Clermontois mettaient enfin la marche en avant avec l’essai de Delguy après un très bon travail d’Amatosera. Trouvé sur l’aile droite, Simone jouait bien le coup et trouvait à l’intérieur le soutien de Delguy qui aplatissait le premier essai clermontois. Les deux équipes se rendaient coup pour coup. Dans un match avec autant d'actions offensives, on peut se demander si la faute revient aux défenses ou le mérite aux attaquants. Quoi qu'il en soit, Clermont se faisait punir juste après être revenu dans la partie avec l'essai de Simmons, qui réalisait un numéro d'artiste sur son aile. Son crochet fulgurant sur Raka mystifiait l'international français et Leicester reprenait le large (17-7). 

Clermont indiscipliné et trop tendre en défense

Les Tigers inscrivaient même un troisième essai avant que Fourcade ne réagisse en permettant à l'ASM de recoller à la pause (14-27). Mais avec énormément de pénalités concédées et cinq essais encaissés au final, les Clermontois ont trop subi dans cette rencontre. En deuxième période, un essai validé à la vidéo d'Anthony Belleau avait donné de l'espoir au Michelin. Cependant dans la foulée, une mauvaise sortie de camp permettait à Scott d'inscrire un doublé sur une combinaison d'école sur touche et Leicester reprenait le large (34-19). 

Clermont avait pourtant les solutions offensivement

Cette rencontre reste difficile à analyser. Car les Jaunards ont longtemps régalé leurs supporters en deuxième période. Par des séquences offensives très intéressantes, parfois longues, souvent autour de Jauneau et Raka, les joueurs de Jono Gibbes ont fait mal au champion en titre d'Angleterre. À huit minutes du terme, ils revenaient même à cinq points après une pénalité de Belleau (29-34). Auteur d'une grande partie pour sa première titularisation au stade Marcel Michelin, Baptiste Jauneau, 19 ans, a dicté parfaitement le rythme et a trouvé pléthores de solutions dans la défense adverse. Il terminait même le match avec des crampes, laissant les dernières minutes à Bézy. L'ailier Raka a aussi fait des merveilles avec des relances tranchantes à son crédit. Les supporters clermontois se souviendront néanmoins de cette occasion pas conclue à la 65ème avec une passe mal assurée à l'intérieur à quelques centimètres de l'en-but. Cet essai aurait pu permettre à Clermont de revenir à un petit point. 

Finalement, l'ASM a craqué dans les dernières minutes, encaissant 10 points et sortant qui plus est du bonus défensif. Avec quatre essais marqués, ils quittent la rencontre avec un point de bonus offensif en guise de consolation mais aussi 44 encaissés. Un miracle sera nécessaire pour les Clermontois dans une semaine pour jouer un huitième de finale de Champions Cup fin mars prochain. Il faudra s’imposer en Afrique du Sud face aux Stormers, et assez largement si possible, afin de terminer parmi les huit premiers de la poule B. Mais la saison clermontoise apparaît très difficile à mi-parcours. Relégué à une 10ème position en Top 14, en délicatesse en Champions Cup, l’ASM n’est plus le mastodonte d’il y a quelques années. En Afrique du Sud dans quelques jours, les hommes de Jono Gibbes auraient la bonne idée de se souvenir du bon vieux temps.