• Sa condamnation, la situation de Philippe Saint-André... Mohed Altrad réagit
    Sa condamnation, la situation de Philippe Saint-André... Mohed Altrad réagit

Top 14 - Sa condamnation, la situation de Philippe Saint-André... Mohed Altrad réagit

Le | Mis à jour

Il ne s'était pas exprimé depuis le 13 décembre et le verdict de son procès. Mohed Altrad, président de Montpellier, a accepté de se livrer en exclusivité pour Midi Olympique sur ce sujet, mais aussi le MHR et son titre ou l'avenir de Philippe Saint-André.

  • Sa condamnation

Forcément, Mohed Altrad a été invité à réagir sur le délibéré du 13 décembre. Pour rappel, le président du Montpellier Hérault Rugby a été condamné 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende pour des faits de corruption active, trafic d'influence et abus de biens sociaux. Malgré tout, il a vécu le délibéré "dans une grande sérénité" : "Je sais que je suis innocent, a exprimé celui qui a fait appel. Et, vous savez, j’ai vécu dans ma vie des expériences très douloureuses, notamment quand j’étais enfant. Quand vous avez surmonté ces épreuves, vous pouvez traverser toutes les péripéties de l’existence."

  • Le changement de statut du MHR

C'était quelque part, et malgré la très bonne phase régulière du club, la surprise du chef. En phase finale la saison dernière, Montpellier a remporté le bouclier de Brennus au détriment des favoris rochelais et toulousain et de Castres en finale. Et cela lui a permis de changer de dimension : "On a le bouclier de Brennus, 130 ans d’histoire, les plus belles histoires de sport et de rugby. Nous sommes devenus le club à battre et on en est très fier."

Top 14 - Les joueurs de Montpellier célèbrent le Brennus avec leur public place de la Comédie.
Top 14 - Les joueurs de Montpellier célèbrent le Brennus avec leur public place de la Comédie. Icon Sport - Alexandre Dimou

"La ville se mobilise, la région se mobilise, on voit des maillots du MHR un peu partout. Les jeunes se mettent au rugby, encore plus qu’ailleurs. Les joueurs sont sollicités. Fulgence Ouedraogo, notre ambassadeur est sollicité partout. C’est vraiment une belle histoire."

  • L'avenir de Saint-André

Le directeur sportif Philippe Saint-André a été remis en question. La raison ? Les quatre défaites d'affilée en octobre pas exactement en adéquation avec le statut d'un champion de France. Mais Mohed Altrad tient à renouveler sa confiance auprès de son manager :

"J’ai les meilleures relations avec Philippe Saint-André. C’est un homme de cœur, une excellente technique, un meneur formidable. Il nous a menés au titre l’an dernier, c’était une performance exceptionnelle. Cette première partie de saison n’a pas été aussi bonne que ce que nous aurions tous souhaité, c’est vrai mais cela n’enlève rien à ma confiance en lui."

Retrouvez l'entretien en exclusivité sur Midi-Olympique.fr