• Pour le Racing 92 la mission commando commence dimanche, face aux Harlequins
    Pour le Racing 92 la mission commando commence dimanche, face aux Harlequins Icon Sport

Champions Cup - Le Racing peut-il le faire ?

Par Marc Duzan
Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Déjà battus à deux reprises en Champions Cup, les Racingmen ont quasiment besoin d’un miracle pour encore espérer accrocher la qualification, dans cette compétition. Peuvent-ils vraiment le faire ? Leur mission impossible commence dimanche, face aux Harlequins…

Fessé par le Leinster (42-10) et battu dans la foulée par les Harlequins (14-10), le Racing, qui avait pourtant fait de la compétition transcontinentale son objectif majeur, n’est pas vraiment bien barré en Champions Cup. Ceci étant posé, y a-t-il encore une infime chance pour que les Franciliens décrochent une place en qualification ?

Finn Russell et les siens avaient été corrigés (10-42) par le Leinster lors de la première journée de Champions Cup
Finn Russell et les siens avaient été corrigés (10-42) par le Leinster lors de la première journée de Champions Cup Icon Sport

Paradoxalement, des raisons d’espérer demeurent : déjà, parce que seize équipes (sur vingt-quatre, excusez du peu…) disputeront la phase finale de la compétition, ce qui laisse finalement de l’espoir à beaucoup ; ensuite, parce que les Racingmen ont montré, après la claque infligée par le Stade français à Paris-La Défense-Arena il y a trois semaines (42-10), une certaine énergie, en témoignent les deux derniers déplacements à Castres et Montpellier, ponctués ici par un match nul (26-26) et là par une défaite qui n’aurait jamais dû se produire (17-12), tant les Ciel et Blanc dominèrent cette rencontre dans l’Hérault ; enfin, parce que ce week-end, la bande à Laurent Travers retrouvera son capitaine Gaël Fickou, de retour de vacances à Marrakech.

Mermoz : "Pour le Racing, le danger est réel"

Interrogé au sujet de ce match, l’ancien trois-quarts centre international Maxime Mermoz, aujourd’hui consultant pour Bein Sports, nous confiait récemment :

"Le Racing n’est pas dans une très bonne période, en ce moment. Mais ce qui me semble surtout dangereux, pour les Franciliens, c’est que les Quins adorent jouer au ballon, mettre du rythme, du mouvement et qu’en ce sens, le décor de Paris-La Défense-Arena pourrait très bien leur convenir. Ce sera donc un match très ouvert, une rencontre plaisante à regarder mais attention, le danger est réel pour le Racing !"

Et si cette équipe francilienne ne parvient pas à vaincre les Harlequins avec le bonus offensif dimanche après-midi, elle pourra d’ores et déjà dire adieu à la qualif…