• Baky écrit : le bénévolat
    Baky écrit : le bénévolat

Baky écrit : Ôde à nos héros bénévoles

Par Bakary Meité
Le | Mis à jour

BAKY ÉCRIT - Tous les mercredis, notre chroniqueur Bakary Meité aborde des sujets d'actualité. Dans cette nouvelle chronique, l'ancien troisième ligne a tenu à parler du rôle des bénévoles, sans qui, le rugby ne pourrait exister. 

Se dit de quelqu’un qui apporte son aide volontaire, sans être rémunéré. Ça, c’est pour le nom commun. Qui est fait sans obligation, à titre gracieux. Ça, c’est pour l’adjectif.

Bénévole provient du latin benevolus : qui veut du bien.

Chaque année des dizaines de milliers de personnes veulent du bien au rugby français. Tous les mercredis, tous les samedis, tous les dimanches, choisissez le jour que vous voudrez, des gens viennent, se déplacent sans obligation. Ils donnent de leur temps.

Ils tiennent des buvettes de façon désintéressée. Récupèrent des jetons. N’ont pas de monnaie. Offrent des coups. Prennent la carte bleue. Installent des futs. Vident des futs. Mettent trop de mousse. Ajoutent du sirop. Servent des softs. Nettoient le comptoir. Essuient le vomi.

Elles préparent des sandwichs sans être rémunérées. Rosette. Jambon. Blanc de dinde. Halal. Thon mayonnaise. Américain. Frites. Huile. Barquette plastique. Et le café ! Court. Long. Touillette. Plastique. Pas bois. Dosette. Filtre. Buchette. Carreaux. Roux. Sans sucre. Aspartame. Et puis quoi encore.

Ils lavent les maillots à titre gracieux. 90. 60. 30. Cycle court. Soupline. Cajoline. Séchage. Corde à linge. Pince à linge. Tambour. Et les chasubles. On dit un ou une. Mais ils sont pas lavés. Ils puent.

Ils gonflent des ballons gratuitement. À la main. Avec une pompe. Huilent la valve. Aiguille. Manomètre. Gonfleur.

Ils éduquent avec complaisance. Rugby. Baby rugby. Garderie. Cri. Anatole. Tu écoutes. Oh. Doucement.

U10. U12. Les plots. Les boudins. Exos. Diagonales. Deux contre un. Un contre dernier. Le dernier ramasse.

Ils conduisent volontairement. Bus. Minibus. Van. Monospace. SUV. Berline. Citadine.

Essuyez vos crampons. Serrez-vous derrière.

Je pourrais trouver 100 autres missions effectuées par les bénévoles. 600 même. La liste pourrait être longue. Presque autant que la file d’attente pour l’obtention de tickets pour la prochaine Coupe du monde.

Bravo à tous les bénévoles. Du propre aveu de la fédération, sans vous la vie des clubs n’existerait pas. Alors gardez le sourire. Grâce à vous, nos gamins ont la banane.