• Zach Mercer a, comme à son habitude, épaté son monde face au Racing 92.
    Zach Mercer a, comme à son habitude, épaté son monde face au Racing 92. Icon Sport

Top 14 - Toulouse, Mercer, Botitu... Les stats' à retenir de la quinzième journée

Par Vincent Franco
Le | Mis à jour

Le Stade toulousain à la peine, Zach Mercer toujours plus fort et Vilimoni Botitu tranchant malgré la défaite du CO... Certaines sont positives pour les staffs, d'autres un peu moins... À l'issue de la quinzième journée de Top 14, il est l'heure de rassembler toutes les statistiques importantes à retenir de ce dernier week-end !

Mercer, toujours plus fort

Nous avons déjà tout écrit sur le troisième ligne du MHR, et les défenses adverses ont également tout essayé pour tenter de le stopper. En vain. Encore une fois, Zach Mercer a fait du Zach Mercer face au Racing 92. Au total, l'Héraultais et champion de France en titre a repoussé les limites, terminant la rencontre avec 19 courses. Dans un match cadenassé, il a su mettre les siens dans l'avancée. Celui qui quittera le Top 14 à l'issue de cette saison laissera derrière lui de nombreuses percussions dévastatrices. 

Les meilleurs porteurs de balle de la journée : 

Zach Mercer : 19 courses ; Jordan Joseph : 17 courses ; Geoffrey Cridge, Alivereti Raka, Alex Müller : 12 courses.

Lakafia n'aura pas suffi pour le RCT

Les Toulonnais ont souffert sur la pelouse de Brive, c'est le moins que l'on puisse dire. Et quand une formations subit les assauts adverses, ce sont ses meilleurs défenseurs qui se régalent. La preuve encore une fois ce week-end puisque c'est Raphaël Lakafia qui termine meilleur plaqueur de la journée avec 17 plaquages. L'ancien Biarrot n'aura tout de même pas suffi pour le RCT, qui s'est incliné en Corrèze. 

Les meilleurs plaqueurs de la journée : 

Raphaël Lakafia : 17 plaquages ; Demba Bamba : 16 plaquages ; Félix Lambey, Alban Placines, Mahamadou Diaby : 15 plaquages

Raphaël Lakafia a plaqué à dix-sept reprises face au CAB.
Raphaël Lakafia a plaqué à dix-sept reprises face au CAB. Icon Sport

Toulouse indiscipliné, et logiquement corrigé

Le Stade toulousain n'a pas tellement existé sur la pelouse de Marcel-Deflandre. Avec une équipe remaniée, les Stadistes ont souffert face aux Rochelais, et c'est la discipline qui en a payé le prix cher. Toulouse est la formation la plus pénalisée de cette quinzième journée avec dix-huit coups de sifflet à son encontre, et trois cartons jaunes. Derrière, on retrouve Toulon (15), Montpellier (14) et Perpignan (14). Le meilleur élève de ce quinzième week-end est Clermont avec sept petites fautes commises.

Toulouse : 18 pénalités - Toulon : 15 pénalités - Montpellier : 14 pénalités - Perpignan : 14 pénalités - Stade français : 12 pénalités - Brive : 12 pénalités - UBB : 11 pénalités - Bayonne : 10 pénalités - Racing 92 : 9 pénalités - Pau : 9 pénalités - Lyon : 9 pénalités - La Rochelle : 8 pénalités - Clermont : 7 pénalités.

Botitu a franchi, en vain

Le CO n'est pas au mieux actuellement. Les Castrais ont craqué dès le début de rencontre face au Stade français et n'ont jamais réussi à revenir dans la partie. Pourtant, le staff tarnais a pu compter sur un centre en très bonne forme. Le Fidjien Vilimoni Botitu a tout de même créé du déséquilibre dans la défense parisienne. Au total, Botitu a terminé la match avec trois franchissements à son actif. À titre de comparaison, lors de la rencontre entre La Rochelle et Toulouse, seuls deux petits franchissements ont été comptabilisés. Les mauvaises conditions ont bien évidemment joué.

Vilimoni Botitu a été une des seules satisfactions pour le CO face au Stade français.
Vilimoni Botitu a été une des seules satisfactions pour le CO face au Stade français. Icon Sport

Swan Rebbadj dans l'oeil du cyclone

Toulon a été pénalisé à quinze reprises sur la pelouse de Brive, ce qui explique en grande partie le revers varois face au CAB. Plusieurs joueurs ont particulièrement été en difficulté, on pense ici à Swan Rebbadj et Anthony Étrillard. Le premier nommé a été sanctionné à quatre reprises, le second trois fois. Le deuxième ou troisième ligne du RCT est donc le joueur le plus indiscipliné de cette quinzième journée. 

Profitez de la nouvelle application Rugbyrama !

• Vous êtes IPHONE ou IPAD ? Téléchargez l'appli IOS
• ANDROID ? Téléchargez l'appli Android