• Top 14 - L'opinion de Pau-Lyon : Tavite Veredamu a tout changé
    Top 14 - L'opinion de Pau-Lyon : Tavite Veredamu a tout changé Icon Sport - Icon Sport

Top 14 - L'opinion de Pau-Lyon : Tavite Veredamu a tout changé

Le | Mis à jour

TOP 14 - Tavite Veredamu, l'ailier de Lyon, a été impérial face à la Section paloise et a été capital dans le succès lyonnais dans le Béarn... 

Il est souvent facile de porter au pinacle les marqueurs d’essais ou les buteurs, ceux qui concrétisent le travail collectif par des gestes décisifs. Il faut plonger dans l’enbut ou taper au milieu des perches pour devenir un héros. Pourtant, le geste du match lors de cette rencontre fermée, hachée par les fautes de main et les approximations, est à mettre au crédit de l’ailier du Lou Tavite Veredamu, auteur d’une course défensive qui a tout changé. Matthias Colombet, son adversaire s’était envolé pour intercepter une passe sautée de Félix Lambey devant ses vingt-deux mètres.

L’international à VII n’avait plus personne devant lui mais soixante-dix mètres à faire pour aplatir l’essai de la victoire, en tout cas celui qui pouvait offrir dix points d’avance, avant une éventuelle transformation, à la Section alors que l’on jouait la 66e minute. C’était l’interception du K.O. Elle a finalement coupé les jambes béarnaises. Tavite Veredamu, lui aussi ancien pensionnaire de l’équipe de France à VII a réussi à rattraper Matthias Colombet dans ce duel de sprinter. Cette action défensive, qui permettait aux Lyonnais d’obtenir une mêlée sur leurs vingt-deux mètres en raison d'un en-avant, changeait tout.

Les Palois devaient sentir qu’ils avaient loupé leur occasion de tuer le match. Les Lyonnais se libéraient, heureux d’être encore dans la partie. La confiance nécessaire au moment d’aborder le dernier round avait clairement choisi son camp. Le Lou inscrivait deux essais dans les dix dernières minutes, s’offrant un inattendu succès bonifié alors tout aurait pu être perdu quatorze minutes avant le gong final. Et comme il n’y a pas de hasard, c’est ce diable de Tavite Veredamu qui plongeait en coin pour marquer l’essai du bonus.