• Pierre Mignoni devrait intégrer le staff du XV de France après la Coupe du monde 2023.
    Pierre Mignoni devrait intégrer le staff du XV de France après la Coupe du monde 2023. Icon Sport

INFO MIDOL - Pierre Mignoni tout proche du staff des Bleus, c'est fait pour Laurent Sempéré

Par Arnaud BEURDELEY et Pierre-Laurent GOU
Le

INFO MIDI OLYMPIQUE - Après quelques mois de réflexion, le sélectionneur Fabien Galthié a tranché : Pierre Mignoni, actuel manager du RCT et Laurent Sempéré, entraîneur des avants du Stade français, remplaceront respectivement Laurent Labit et Karim Ghezal dans le staff des Bleus, à l’issue de la Coupe du monde 2023.

Fabien Galthié n’a pas chômé. Le 3 octobre dernier, nous révélions dans ces colonnes que l’entraîneur de l’attaque Laurent Labit et l’adjoint en charge de la touche Karim Ghezal ne seraient plus dans le staff du XV de France après la Coupe du monde. Direction le Stade français pour les deux techniciens. Une information confirmée quelques jours plus tard par le président-propriétaire Hans-Peter Wild. Évidemment, le sélectionneur des Bleus s’est d’abord concentré sur la préparation de la tournée de novembre. Avec une franche réussite.

Mais, sitôt la rencontre face au Japon achevée, il a entrepris quelques consultations. Il a sondé différents techniciens. D’autres, comme Gregor Townsend, actuel sélectionneur de l’Ecosse, se sont proposés. Très vite, deux noms sont sortis du lot. D’abord, Pierre Mignoni, actuellement manager du RC Toulon. Ensuite, Laurent Sempéré, entraîneur des avants du Stade français. Avec le premier, les discussions remontent en amont de l’annonce officielle du départ de Laurent Labit, puisque ce dernier avait informé le sélectionneur de ses interrogations quant à son avenir. Depuis, Galthié et Mignoni n’ont eu alors de cesse d’échanger, et d’évoquer une volonté de travailler ensemble.

Pierre Mignoni est le manager du RCT depuis cet été.
Pierre Mignoni est le manager du RCT depuis cet été. Icon Sport

Selon nos informations, une dernière rencontre est programmée dans les tout prochains jours pour dessiner les ultimes contours de leur collaboration. Pierre Mignoni donnera alors son accord. Certes, l’ancien demi de mêlée international est sous contrat avec le club varois jusqu’en juin 2026 et vient à peine, il y a quelques mois, de revenir dans son club formateur afin de mener, conjointement avec Franck Azéma, le nouveau projet toulonnais. S’il ne possède pas de clause libératoire, le président Lemaitre lui aurait assuré qu’en cas d’appel du XV de France, il ne s’opposerait pas à son départ.

Cette future association aurait déjà pu voir le jour en 2019. C’était, à l’époque, le souhait de Bernard Laporte. Celui qui s’est mis en retrait récemment de la présidence de la FFR (voir page 28) avait déjà suggéré à Fabien Galthié de travailler avec celui qui était alors le manager du Lou. Finalement, l’affaire ne s’était pas conclue. Quatre ans plus tard, "le train est repassé", glisse, sourire aux lèvres, un acteur proche du dossier.

 

"Échange" Sempéré – Ghezal !

Pour ce qui est de l’entraîneur de la touche, Fabien Galthié semble avoir suivi une forme de logique. Il y a quatre ans, il est allé chercher dans le staff de Lyon Karim Ghezal, alors entraîneur du meilleur alignement du Top 14. Quatre ans plus tard, bis repetita. Cette fois-ci, le patron des Bleus s’est tourné vers Laurent Sempéré qui a construit la meilleure touche du championnat mais aussi la meilleure mêlée. Galthié a sondé, sitôt la tournée de novembre achevée, l’ancien talonneur sur son avenir dont il savait qu’il était incertain en raison de l’arrivée de Labit et Ghezal. Une situation propice pour convaincre Sempéré, stadiste depuis quinze années, et surtout entraîneur de plus en plus convoité par plusieurs écuries de Top 14, de le rejoindre au cœur du projet fédéral. Un drôle de chassé-croisé, soit dit en passant.

Laurent Sempéré remplacera dans le staff des Bleus Karim Ghezal, qui lui va rejoindre le Stade français.
Laurent Sempéré remplacera dans le staff des Bleus Karim Ghezal, qui lui va rejoindre le Stade français. Icon Sport

Surtout, l’entraîneur de la mêlée William Servat, qui s’est réengagé avec le XV de France pour quatre années supplémentaires, a immédiatement été séduit par l’idée et l’a validée. Les deux techniciens ont déjà échangé sur leur futur fonctionnement puisqu’ils seront amenés à travailler sous la forme d’un binôme auprès des avants tricolores.

Toujours selon nos informations, l’affaire est quasiment conclue puisque le contrat de Sempéré est au stade de la relecture par le Directeur Général de la FFR Laurent Gabbanini. La signature doit intervenir de façon imminente. Les dirigeants parisiens ont eu connaissance de la situation et, même si leur entraîneur des avants est sous contrat jusqu’en juin 2024, ils ne s’opposeront pas à son départ. À tout dire, cette opportunité semble même les arranger : Labit et Ghezal n’ont toujours pas statué officiellement sur son sort au sein du futur staff parisien.

Ainsi, Pierre Mignoni et Laurent Sempéré, rejoindront le staff des Bleus à l’issue de la Coupe du monde 2023. Un staff au sein duquel Raphaël Ibanez doit prochainement prolonger, même si ses prérogatives pourraient évoluer…