• Le paquet d'avants toulousain aura été impérial face au leader toulousain
    Le paquet d'avants toulousain aura été impérial face au leader toulousain Icon Sport - Eddy Lemaistre

Top 14 - Un pack rochelais supérieur, Dulin rassurant : le baromètre de La Rochelle - Toulouse

Le | Mis à jour

Le Stade rochelais aura éteint le leader toulousain, ce samedi soir. Et cela a été permis par une mêlée maritime dévastatrice. 

Les Tops

  • Reda Wardi

La mêlée fut la clé de voûte du succès rochelais et l'équipe maritime le doit beaucoup à sa première ligne, Uini Atonio et Reda Wardi en tête. La première mêlée du match fut un signal. Plus tard, quand Graou tardait à introduire le ballon sur un autre affrontement, le paquet rochelais ruinait les plans adverses en provoquant une nouvelle pénalité et le carton jaune de Faumuina.

  • Brice Dulin

L'arrière aura été, comme à son habitude, très rassurant sous les ballons hauts. Une bonne chose quand on sait les conditions très pluvieuses de cette rencontre. De plus, son occupation au pied aura été excellente. En témoigne le 50-22 trouvé en première mi-temps qui mènera à l'essai de Romain Sazy.

[Top 14\u2694\ufe0f] Le Stade rochelais corrige le leader toulousain \ud83d\udca5

Le film du match \ud83d\udc49 https://t.co/ZL6p8XuhGk pic.twitter.com/tWpsCmFT5I

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 7, 2023
  • Levani Botia

Replacé en troisième ligne aile, l'international fidjien aura fait bénéficier son équipe de sa grande activité. Un retour intérieur, une omniprésence dans le combat et les rucks... Au plus proche de l'action, Botia est indispensable !

  • Arthur Retière

C'est important de le mentionner : contre son ancien club, Arthur Retière aura fait tout ce qu'il a pu. L'essai qu'il aura inscrit en fin de partie, même s'il ne comptera pas lourd dans le gain du match, récompense une bonne copie malgré l'infériorité des siens.

Les Flops

  • Charlie Faumuina

Il symbolise les difficultés du paquet d'avants toulousain. Dans le défi physique, déjà, l'habituel taulier n'aura pas pesé comme d'ordinaire. Surtout, il aura éprouvé de grandes difficultés dans le secteur de la mêlée fermée. Chahuté par Reda Wardi, il aura été sanctionné trois fois par une pénalité par l'arbitre M. Charabas. Sur la troisième, celui-ci sortira même le carton jaune.

  • Paul Graou

Paul Graou commet une faute de main suite à un plaquage rochelais.
Paul Graou commet une faute de main suite à un plaquage rochelais. Icon Sport - Eddy Lemaistre

Il est difficile de blâmer un demi de mêlée jouant derrière un pack sur le reculoir. Mais force est de constater que Paul Graou n'aura pas réitéré sa belle performance de la semaine passée. Dans ses transmissions, l'ancien Agenais aura montré trop d'approximations. Il y aura bien eu des moments encourageants, comme ce soutien à hauteur de Jaminet (45e) ou cette relance (47e) gratifiée d'un raffut sur Teddy Thomas. Mais à chaque fois, une mauvaise passe puis un manque de soutien dans sa zone faisaient perdre la possession.