•  Brive a pu aussi compter sur les éclairs de Paul Abadie et Axel Muller
    Brive a pu aussi compter sur les éclairs de Paul Abadie et Axel Muller Icon Sport

Top 14 - Abadie et Muller en dynamiteurs, Etrillard et Tolofua en difficulté : Le baromètre de Brive-Toulon

Par Vincent Bissonnet
Le | Mis à jour

TOP 14 - Globalement dominateur devant face à Toulon, ce samedi, Brive a pu aussi compter sur les éclairs de Paul Abadie et Axel Muller. Côté toulonnais, l’indiscipline et l’imprécision ont coûté cher, à commencer par celles des deux talonneurs.

Les Tops : 

  • Paul Abadie

Le demi de mêlée a été un des éléments clés de la victoire briviste. Dans une partie étriquée, il a régulièrement cherché à dynamiser, souvent avec à propos comme sur cette pénalité vite jouée avec Matthis Ferté (33e). Ses jeux au pied ont été de qualité aussi, à l’exception d’une touche directe. Son coup de pied d’occupation à la 48e a par exemple été récompensée d’une une pénalité. Son alter ego à la charnière Enzo Hervé mérite aussi une citation.

  • Axel Muller

L’ancien Toulonnais s’est rappelé au bon souvenir de son ancien club. Il a été vu à son avantage face à Cheslin Kolbe : on l’a notamment vu déposer le Springbok (5e) et multiplier les courses tranchantes sur son aile. Ses capacités athlétiques et sa détermination lui ont régulièrement permis de gagner ses duels. Il est à créditer  de deux franchissements.

  • Lucas Paulos

D’entrée de jeu, il s’est signalé par une charge détonante. Le Puma était en forme ce samedi. S’il a concédé deux pénalités, son activité et son abattage ont été précieux pour permettre au CABCL de remporter le bras de fer du jeu au près.

  • Vano Karkadze

Le talonneur a été un finisseur d’un grand secours pour le CABCL. Il a aidé à renverser la tendance en mêlée. Surtout, il a été doublement décisif en grattant une balle de match du RCT à cinq mètres de sa ligne puis en concluant le travail de son pack pour assurer la victoire. Le dynamique talonneur géorgien monte en puissance.
 

[Top 14\u2694\ufe0f] Paris toujours aussi fort, le Lou frappe un coup... Revivez les matchs de ce multiplex J15 !

Brive-Toulon > https://t.co/GvWd5Xv1JH
Stade français-Castres > https://t.co/LWf2zKZuSs
Pau-Lyon > https://t.co/PcqiNeNCvE
Clermont-Perpignan > https://t.co/DgCyEYgZiG pic.twitter.com/a7pbgHZQC2

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 7, 2023

Les Flops : 

  • Swan Rebbadj

Le Toulonnais était attendu comme un élément précieux du pack de par ses qualités de déplacement et de jeu aérien. Son investissement n’est pas à remettre en cause – comme en témoignent ses dix plaquages - mais le flanker n’a pas eu l’apport escompté sur la durée. Il n’a notamment pas fait preuve d’une maîtrise suffisante : ses quatre pénalités concédées en sont une preuve indéniable.

  • Jérémy Sinzelle

Le centre toulonnais n’était pas dans un bon jour. Rarement mis dans de bonnes conditions, il n’a pas su être la plaque tournante des lignes arrière varoises. Sa tentative de sautée pour Cheslin Kolbe (76e), sifflée en-avant, aurait pu être déterminante mais a manqué de précision. En défense, il a souffert face à l’impact de ses adversaires directs. Ses quatre plaquages manqués ont permis à Tuicuvu et consorts de trouver de l’avancée.

  • Anthony Etrillard

Le talonneur n’a pas fêté sa prolongation de contrat comme il l’aurait espéré. Si toute la responsabilité ne peut lui être incombée, il est impliqué sur la déficience de la touche varoise, encore une fois. Il est apparu nerveux, ce qui s’est ressenti dans son indiscipline (trois pénalités). Dans le jeu, on l’a vu moins actif que d’ordinaire aussi. Son remplaçant, Christopher-Eric Tolofua est encore apparu en criant manque de confiance sur ses lancers.

TOP 14 - Revivez le live du match entre Brive et Toulon