• L'entrée de Clément Garrigues en seconde période a fait du bien au SUA.
    L'entrée de Clément Garrigues en seconde période a fait du bien au SUA. Icon Sport

Pro D2 - Le SU Agen reprend sa marche en avant en surclassant des Rouennais qui marquent le pas

Le | Mis à jour

Pro D2 - Après une entame de match très compliquée, une réaction de patron et la victoire bonifiée. Le SU Agen regarde de nouveau vers le haut du classement grâce à sa victoire (30-13) tout en maîtrise sur sa pelouse d'Armandie face à un Rouen Normandie trop naïf en défense et dominé en conquête. Cette victoire avec bonus relance pleinement le SUA alors que les Lions normands inquiètent. 

Tout avait mal commencé pour ce SUA en quête de rédemption à Armandie. Meilleurs à l'extérieur dans la première partie de saison qu'à domicile, les joueurs de Bernard Goutta avaient quelque chose à prouver à leurs supporters ce soir à Armandie pour la première levée de 2023. Et l'entame de match ne plaidait guère en leur faveur. Chahutés en touche par les Rouennais, les Lots-et-Garonnais se faisaient deux fois sanctionner en moins de 10 minutes et Franck Pourteau, adroit, donnait 6 points d'avance aux Lions (0-6).

Une réaction forte du SUA

C'est avec la mêlée que le SUA a pu se rassurer. Car si Rouen Rugby restait haut dans le camp agenais, la puissance des avants du SUA faisait peu à peu la différence. Vincent Thomas réduisait d'abord le score au pied (3-6) marquant alors le début du reste de la première période. D'un coup, les Rouenais reculaient à l'impact et allaient céder rapidement sur une attaque limpide du SUA menée dans un premier temps par Tukulua et Sloan sur l'aile droite. C'est un ballon joué au pied du 10 agenais, Thomas, que le match basculait totalement. Tapé pour lui-même mais plaqué à retardement, Thomas pouvait voir Kolinio Ramoka transformer ce bon ballon en essai et faire passer Agen devant pour la première fois (10-6, 20e minute). 

Une seule équipe jusqu'à la pause

Et le break intervenait 5 minutes plus tard sur une percée inattendue du talonneur Clément Martinez après un mouvement initié par Jean-Marcelin Buttin et continué par la passe parfaite de Railevu. Martinez, lancé sur 30 mètres jusqu'à l'en-but, pouvait aplatir en solitaire (17-6). Si la fin de la première période ne voyait pas des Agenais dominateurs faire fructifier l'avance, l'impression de domination était là après un 17-0 passé en 12 minutes. 

Un retour inquiétant pour le SUA

Hélas pour Agen, la réalité de la première mi-temps et le momentum des 30 dernières minutes ne promettent rien au retour des vestiaires. Agen était attendu dans la continuité et le début de deuxième mi-temps trouvait un écho au commencement de la première. Opportuniste, Abdelkarim Fofana profitait d'Agenais encore aux vestiaires pour chiper au pied un ballon délaissé et l'emmener jusqu'à l'essai après une conduite de balle de footballeur (17-13). 
Mais cette fois la réaction d'orgueil des joueurs d'Agen est intervenue encore plus rapidement avec l'aide de leurs trois-quarts. Sur un mouvement limpide vers la droite, Vincent, Sloan et Ramoka lançaient parfaitement Railevu pour l'essai en coin (22-13). Le match semblait à nouveau dans son bon sens d'autant plus que Rouen Normandie, malgré ses nombreux changements, déjouait et ouvrait alors 20 minutes à 14 contre 15 à cause des cartons jaunes de Pourteau puis Thomas.

Le bonus libérateur

Mais la déroute attendue avec cette longue infériorité n'est jamais intervenue pour Rouen. Agen balbutiait son rugby et ne parvenait pas à forcer ce verrou normand qui tenait au courage des jeunes entrants. À tel point qu'on sentait les Agenais résignés lorsque Danré Gerber passait une pénalité alors que la ligne d'en-but n'était pas si loin (25-13). Bernard Goutta et Agen, meilleurs à l'extérieur qu'à domicile, souhaitaient d'abord consolider 4 points avant de penser à en marquer un de plus. Ce fut pourtant chose faite après la sirène quand Idjellidaine, demi de mêlée remplaçant, allait aplatir seul en sortie de mêlée à 5 mètres pour une victoire totale. Et surtout rassurante.

Agen est désormais un solide 4e au classement et reprend sa marche en avant, plus conforme à son statut. Rouen, qui était si bien parti en début de Pro D2, confirme son ralentissement avec cette 5e défaite lors des 6 dernières rencontres. Le RNR est 12e.