• XV de France - Jonathan Danty
    XV de France - Jonathan Danty Icon Sport

XV de France : une ligne d’attaque en alerte maximale

Le

Le staff du XV de France va croiser les doigts dans les prochaines semaines car les forfaits se sont accumulés ces dernières semaines, notamment au niveau de la ligne d’attaque. Alors que le Tournoi des 6 Nations, ultime répétition avant le mondial, débute dans un mois, Fabien Galthié n’a pas le temps pour tout reconstruire.

Alors que le Tournoi des 6 Nations est censé débuter le 5 février prochain en Italie, le XV de France, vainqueur de l’édition 2022, est en alerte maximale. La raison de l’inquiétude ? Elle concerne avant tout l’état de forme d’une ligne de trois-quarts perdant un à un ses membres, depuis un an. Pour Fabien Galthié et son staff, les ennuis ont réellement commencé lorsque Virimi Vakatawa, l’un des piliers du début du mandat, a été contraint de mettre un terme à sa carrière en raison d’un problème cardiaque. Dans la foulée, Arthur Vincent, polyvalent et très important dans le dispositif tricolore, se blessait lourdement au genou, pour la deuxième fois.

XV de France - Arthur Vincent
XV de France - Arthur Vincent Icon Sport

Le Montpelliérain est le premier à reconnaître que postuler à la prochaine coupe du monde est maintenant de l’ordre "du rêve", à défaut d’être un objectif crédible. Survinrent, ensuite, les pépins physiques de Gabin Villière, la révélation de l’année précédente : touché à la cheville, puis au péroné et enfin à la main, le finisseur du RCT nous disait la semaine dernière espérer un retour à la compétition mi-janvier, soit quelques jours seulement avant que le sélectionneur national ne communique sa liste pour le Tournoi des 6 Nations. Villière sera-t-il prêt ? Ce serait tout de même étonnant, après un début de saison aussi contrarié…

La tuile Danty

Le cas Ramos ? Il est également épineux puisque suspendu cinq semaines après un coup de tête supposé, l’arrière toulousain ne pourra reprendre la compétition que le 23 janvier, quinze jours avant que ne débute le Tournoi des 6 Nations. Enfin, Jonathan Danty, dont l’importance au sein du groupe France n’a cessé de croître depuis la tournée Australie lors de l’été 2021 disputant quatorze des seize dernières rencontres du XV de France (douze titularisations), est maintenant blessé à un genou, victime d’une rupture du ligament croisé postérieur lors de la victoire de La Rochelle à Perpignan.

Il ne pourra pas disputer la moindre rencontre du Tournoi des 6 Nations cette année. Il est certain que le réservoir actuel permet à Fabien Galthié de compenser les pertes. Néanmoins, cela vient perturber la montée en puissance programmée des Bleus en termes d’expérience. Le sélectionneur a toujours fait part de sa volonté de débuter la coupe du monde avec un groupe dont la moyenne de sélections s’élèverait à cinquante. Avant la dernière tournée d’automne, l’ancien demi de mêlée avait revu cet objectif à la baisse : "Nous avons commencé avec une équipe de 24 ans de moyenne d’âge. Nous sommes aujourd’hui à 26 ans. En revanche, c’est vrai, nous serons en retard sur le plan des sélections. Aujourd’hui, nous sommes à peu près à 24 sélections de moyenne [...] Nous ne serons pas loin de 40 sélections de moyenne au coup d’envoi du Mondial". Il faudra néanmoins croiser les doigts pour éviter de nouveaux forfaits dans les prochaines semaines.