• International - pays de Galles - Louis Rees-Zammit
    International - pays de Galles - Louis Rees-Zammit

Le Pays de Galles remporte son premier test de l’automne contre l’Argentine

Le | Mis à jour

TEST-MATCH - En parvenant à battre l’équipe d’Argentine dans son Principality Stadium 20-13, l’équipe du Pays de Galles a relevé la tête après sa grosse déconvenue de la semaine passée face à la Nouvelle-Zélande. Une victoire pas si évidente à obtenir dans un match très moyen, mais qui replace tout de même le XV du Poireau sur l’échiquier international à un an de la coupe du monde en France.

Etait-ce la Nouvelle-Zélande qui avait réussi un match extraordinaire, ou le Pays de Galles qui était retombé dans l’anonymat des nations de seconde zone ? C’est la question qui était sur toutes les lèvres du côté de Cardiff, suite à la déroute de la semaine passée (23-55) face à des All Blacks bien moins sereins sur leurs résultats en cette année pré-coupe du monde. Face à une Argentine en confiance après son exploit de la semaine passée en Angleterre, le XV du Poireau à retrouvé quelques certitudes, en même temps que la victoire dans son formidable Principality Stadium. Une tendance à confirmer définitivement la semaine prochaine lors de la réception de la Géorgie et avec l’espoir de rendre une copie de bien meilleure facture.

Pourtant le Pays de Galles s’est montré joueur lors du premier acte, en prenant des initiatives intéressantes, mais souvent peu efficaces. Dès leur première incursion dans le camp adverse, les Argentins inscrivaient les premiers points de la rencontre par la botte de Boffelli, pour sanctionner des positions de hors jeu. Très indisciplinés dans les 20 premières minutes, avec six pénalités concédées, les Gallois offraient une nouvelle occasion à Boffelli de doubler la mise, permettant aux Pumas de faire la course en tête (0-6, 14e minute). Malgré ce retard au score, le XV du Poireau continuait dans sa volonté de trouver des espaces dans la défense adverse, avec maladresse, à l’image d’un ballon échappé par Kane Owens, sur un essai qui semblait tout fait peu avant la demi-heure de jeu. A force d’insister en allant en touche, les Gallois ont enfin été récompensés avec un essai sur ballon porté de Faletau, qui donnait pour la première fois l’avantage aux siens avec la transformation d’Anscombe (7-6, 34e minute). Après 25 premières minutes exemplaires sur le plan de la discipline, les Pumas se sont montrés moins précis ensuite, offrant une opportunité à Anscombe d’ajouter trois points de plus, juste avant la pause. Au terme d’une première période peu rythmée et d’un niveau particulièrement moyen pour un match international, les joueurs de Wayne Pivac rentraient tout de même aux vestiaires avec un score favorable de 10-6.

Une victoire peu rassurante dans une rencontre loin du niveau international

Les deux équipes n’ont pas offert beaucoup mieux en début de seconde période avec de nombreux échanges de coups de pied, pour tenter de provoquer la faute adverse. A ce petit jeu-là, ce sont les Argentins qui ont craqué en premier, avec un dégagement contré de Mallia transformé en essai par le demi de mêlée Tomos Williams, qui avait le mérite d’avoir su mettre la pression au bon moment sur l’arrière des Pumas. Avec la transformation d’Anscombe, le break était fait pour les locaux (17-6, 49e minute). Menés de 11 points, les Argentins se montraient alors un peu plus entreprenant, mais toujours dans un faux-rythme. Matera échouait à aplatir un ballon dans l’axe des poteaux, puis Rowlands se rendait coupable d’une faute grossière au sol, lui valant un carton jaune, pour donner un second souffle à des Argentins en panne totale d’inspiration. Mais avec beaucoup d’imprécisions et surtout des fautes de mains évitables, les Pumas gachaîent les munitions les unes après les autres. C’est à dix minutes de la fin de la rencontre que l’Argentine à enfin pu donner de la continuité sur un ballon porté conclu par le pilier remplaçant Tetaz-Chaparro, pour relancer le suspens (20-13, 70e minute). Mais ce n’était pas assez pour pouvoir espérer mieux dans le toujours bouillant Principality Stadium, et le Pays de Galles finissait pas avoir le dernier mot pour une prestation victorieuse, mais loin d’être convaincante.

Grâce à cette première victoire dans cette tournée d’automne, les Gallois se rassurent donc, une semaine avant d’accueillir l’équipe de Géorgie. Les Lelos seront attendus de pied ferme pour affirmer enfin leur jeu pour les diables rouges. Pour l’Argentine, c’est une première défaite en ce mois de novembre, après avoir vaincu l’Angleterre la semaine passée. Les Pumas vont maintenant poursuivre leur promenade dans les Îles Britanniques, en affrontant l’Ecosse la semaine prochaine pour leur troisième test.

??????? YEESSS!!!

Sgôr Terfynol : 20-13#WelshRugby | #ANS pic.twitter.com/TY49b4dKLZ

— Welsh Rugby Union ??????? (@WelshRugbyUnion) November 12, 2022