XV de France - - Tournée de novembre

XV de France, tests de novembre - Phillipe Saint-André: "Besoin de gagner"

Au deuxième jour du stage préparatoire des Bleus à la tournée d'automne, Ben Arous a remplacé Debaty et l'intensité est encore montée d'un cran. Saint-André est offensif.

 
Saint-André: "Nous avons besoin de gagner" - Rugby - XV de FranceIcon Sport
 

Un quatrième changement pour les Bleus. Après le demi de mêlée Jonathan Pelissié qui a remplacé Maxime Machenaud (lésion main), le numéro 8 de Castres Antonie Claassen venu pallier le forfait de Louis Picamoles et l'appel du flanker Wenceslas Lauret en lieu et place de Fulgence Ouedraogo, c'est le pilier du Racing-Metro 92 Eddy Ben Arous - déjà présent en juin en Nouvelle-Zélande - qui a été appelé ce mardi au CNR de Linas-Marcoussis pour le deuxième stage de préparation à la tournée d'automne. L'ex-international -20 ans génération 1990 a été convoqué pour faire face à l'impossibilité de s'entraîner du pilier de Clermont Vincent Debaty qui souffre d'un état grippal. Après une première journée le lundi axée sur la défense et l'organisation collective mais incluant aussi quelques exercices de technique de plaquage, le manager des Bleus Philippe Saint-André souhaitait absolument travailler avec trente joueurs pour la deuxième journée de stage. 

Une journée intense avec deux séances programmées et qui a vu les avants se mobiliser sur les phases statiques (touches, ballons portés) ainsi que sur l'organisation défensive pendant que les arrières répétaient leur lancements de jeu. Lors du travail de la touche, un alignement s'est dégagé composé de Mas, Forestier, Papé, Maestri, Le Roux, Chouly et Dusautoir avec lequel les deux talonneurs Szarzewski et Kayser ont alterné. A noter lors de la séance d'entraînement des arrières, les associations au centre: Fritz-Fofana et Bastareaud-Mermoz avec Gaël Fickou à leurs côtés dans un rôle d'ailier. Une journée importante alors que les Bleus se verront proposer demain mercredi une séance collective en opposition qui fera la part belle à la défense juste avant de rejoindre leurs clubs. 

  Saint-André: "La Nouvelle-Zélande c'est le professionnalisme poussé à l'extrême" 

Pour le staff, c'est l'heure des derniers choix. Saint-André a confessé que les derniers entraînements l'aideront à finaliser le groupe de trente joueurs convoqués dimanche à Orly aux alentours de 12h30 même si le squad qui a participé au stage devrait être reconduit "à 95%". Un squad qui satisfait déjà le sélectionneur. "Les joueurs sont contents d'être ici. Je sens une bonne osmose. Ils sont prêts pour un mois de novembre de très haut-niveau". L'an passé avant la tournée d'automne, le staff des Bleus avait récupéré ses joueurs le vendredi précédant le premier match contre l'Australie puisque la journée de Top 14 avait été programmée le jeudi. Cette fois, Philippe Saint-André et ses associés seront davantage pressés par le temps avec seulement cinq jours de travail avant de se présenter face au Haka alors que le groupe est déjà entamé par les blessures. 

Mais l'heure n'est plus à la complainte. Philippe Saint-André offensif: "Nous avons droit à ces trois jours. Ce sont les aléas de notre organisation. Nous sommes déjà contents de ce que nous avons eu: trois jours en septembre et trois jours cette semaine. Ce serait plus simple effectivement si les joueurs restaient avec nous jusqu'au match contre la Nouvelle-Zélande mais  on essaie de faire au mieux". Ils ne veulent plus débattre mais seulement maîtriser ce qui est de leur ressort. Saint-André prévient: "Un challenge exceptionnel nous attend. Nous allons jouer ce qui se fait de mieux au monde. La Nouvelle-Zélande c'est le professionnalisme poussé à l'extrême. Tout est programmé pour le très haut niveau". Et puis un constat: "Nous, nous avons besoin de gagner".

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |