Sébastien Bézy, le demi de mêlée de Toulouse - 27 décembre 2015 - Icon Sport
XV de France

XV de France - Sébastien Bézy: "J'ai appris ma sélection en recevant la notification de Rugbyrama"

Bézy: "J'ai appris ma sélection en recevant la notification de Rugbyrama"
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/12/2015 à 16:47 - Publié le 30/12/2015 à 13:41
Par Jérémy DESOBLIN - Le 30/12/2015 à 16:47

Convoqué par Guy Novès dans le groupe des 30 pour le futur rassemblement de l'équipe de France à Marcoussis, Sébastien Bézy a encore du mal à réaliser. Pour l'instant, le jeune demi de mêlée toulousain est tout simplement heureux.

Qu'avez vous ressenti lorsque vous avez vu votre nom sur la liste?

Sébastien BÉZY: J'étais vraiment très content d'être dans le groupe des trente, surtout avec deux autres demi de mêlée très forts comme Maxime Machenaud et Morgan Parra. Je suis vraiment très content. La famille et les coéquipiers m'ont félicité. Cela fait chaud au cœur.

" Quand je vois les autres demis de mêlée en France, cela aurait été aussi normal de ne pas être pris"

Comment l'avez-vous appris?

S.B: Je l'ai appris tout simplement sur le téléphone. J'ai reçu un SMS de notification d'un site de rugby bien connu, Rugbyrama en fait. J'ai vu mon nom sur la liste.

Vous attendiez-vous à être appelé aussi vite en équipe de France?

S.B: Non pas forcément. Quand je vois les autres demis de mêlée en France, cela aurait été aussi normal de ne pas être pris. Il y a énormément de concurrence. J'ai été un peu surpris mais surtout content.

Le fait d'être sélectionné par Guy Novès, un entraîneur que vous connaissez, peut-il vous aider?

S.B: C'est vrai que les Toulousains connaissent peut-être un peu plus Guy Novès que les autres mais je pense vraiment qu'il sera pareil avec tous les joueurs. Quelque soit l'équipe. Il n'y aura pas de différence entre les joueurs.

Sébastien Bézy, le demi de mêlée de Toulouse
Sébastien Bézy, le demi de mêlée de Toulouse - Icon Sport

Et il y aussi pas mal de Toulousains...

S.B: Oui, il y a cinq autres Toulousains en tout. Et il y a aussi des joueurs avec qui j'ai déjà joué chez les jeunes. En plus des joueurs du Stade, j'en connais d'autres. Je connais Rémi Lamerat, Jules Plisson avec qui j'ai joué en sélection Hauts-de-Seine. Il y a aussi Paul Jedrasiak et Sébastien Vahaamahina.

Avez-vous des objectifs en tête pour ce premier rassemblement chez les Bleus?

S.B: En fait, je ne sais pas du tout ce que nous allons faire. C'est un peu le flou pour moi en ce moment. J'attends de voir ce que l'on va faire lundi et on verra par la suite. Pour l'instant, je n'ai pas encore fait de matchs, ce n'est qu'une convocation.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×