Philippe SAINT ANDRE - entrainement XV de France - 22 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

XV de France, Philippe Saint-André: "Nous ne repartons pas de rien"

Saint-André: "Nous ne repartons pas de rien"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/05/2013 à 12:30 -
Par Midi Olympique - Le 13/05/2013 à 12:30
A la veille de l'annonce des joueurs retenus pour partir en Nouvelle-Zélande, le sélectionneur Philippe Saint-André a évoqué la Tournée et ses choix à venir.

Quel est votre état d’esprit à 24 heures de l’élaboration de la liste pour la Nouvelle-Zélande ?

Philippe SAINT-ANDRE: En réflexion, en relation constante avec Yannick et Patrice. Nous avons dû nous appeler près de 100 fois dans le week-end. D’un point de vue réglementaire, nous sommes tenus de livrer notre groupe plus de quinze jours avant le départ et avant la fin de la saison pour les clubs. Donc, nous allons donner une liste mais qui forcément va subir des changements en raison des blessures inhérentes à la compétition. Donc, on cherche aussi un joueur supplémentaire à chaque poste pour suppléer le cas échéant le ou les possibles blessés.

Quel est l’objectif de la tournée ?

P.S-A.: Nous allons nous confronter aux meilleurs joueurs de rugby du monde. Aux champions du monde en titre. Donc, nous nous rendrons en Nouvelle-Zélande avec beaucoup d’humilité. Humilité mais aussi exigences. Pour ceux qui partirons le mardi 28 mai, nous allons vivre un mois ensemble. Un mois à s’entraîner, à se préparer dans des conditions proches à celles  que nous rencontrerons lors du Mondial avec que des matchs de très haut niveau. Bref, c’est l’occasion d’en apprendre beaucoup au niveau rugbystique mais aussi en terme de rapports humains.

Quelle sera la philosophie de votre sélection ? Doit-on s’attendre comme l’an passé à une vague de fraîcheur ?

P.S-A.: Nous ne repartons pas de rien. Nous allons nous appuyer sur l’ossature née en Argentine en juin 2012, et qui a disputé les tests de novembre puis le dernier Tournoi des 6 Nations. Il faut aussi que nous prenions en compte le fait que nous allons partir en deux groupes. Que les finalistes retenus avec nous, ne nous rejoindront que trois jours avant le premier test. Il faut prendre en compte tout ce genre de paramètres afin que la première semaine, on ne se retrouve pas à douze à l’entraînement. Tout ceci sachant que la liste sera établie avant que les demi-finales de Top 14 aient eu lieu.

Retrouvez l'interview complète de Philippe Saint-André dans Midi Olympique, ce lundi 13 mai…

 
 

commentaires


  • Toulon Toujours14/05/2013 00:53

    Oui Philippe, "Nous ne repartons pas de rien", mais le problème c'est surtout que "Nous n'arrivons pas à grand chose"!!

  • asakapub14/05/2013 00:20

    il faut prendre des jeunes des butins lopez doussain o'connor fikou, bic barraque nicolas sylvain galan etc ...

  • Jaunarddeprovence13/05/2013 22:45

    Parra - Médard,...