XV de France

XV de France - Pascal Papé: "On s'en fout des All Blacks !"

Le deuxième ligne Pascal Papé a souligné jeudi la nécessité pour le XV de France de "frapper un grand coup" samedi face aux All Blacks, "un challenge exceptionnel" en ouverture de la tournée d'automne.

 
Papé: "On s'en fout des All Blacks !" - Rugby - XV de France
 

On rabâche que les All Blacks sont les meilleurs du monde. Cela vous agace ?

Pascal PAPE: C'est la meilleure équipe depuis toujours. C'est chiant, on parle toujours d'eux, ce serait bien qu'on parle un peu plus de l'équipe de France et de la qualité qu'il y a à l'intérieur. Après, nous, on sait ce qu'on vaut. On a envie de croire en nous. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas tellement la peine de rentrer sur le terrain samedi. C'est pour ça, c'est bien de nous poser des questions sur les Blacks mais à la limite, on s'en fout des Blacks ! Ce qui nous intéresse, c'est nous, notre état d'esprit, nos qualités, la mission que l'on a pour samedi car c'est un challenge exceptionnel. On s'entraîne dur depuis tout petit pour ce genre de match. On a la chance peut-être de pouvoir faire rêver les Français aussi, ce serait quelque chose de génial.

Les All Blacks ont-ils des failles ?

P.P: Peu, mais il y en a. Il faudra être bon sur les bases, sur la conquête, la défense. On a un super challenge samedi car à tous les postes il y a les meilleurs joueurs du monde. A nous de nous étalonner et de montrer que l'on pourrait rivaliser. Il n'y a pas de recette-miracle, il faudra faire un grand match dans tous les secteurs et avoir un état d'esprit exceptionnel. En ayant vu les matches du mois de juin, il y a trois défaites mais on a aussi fait trembler les Blacks parfois.

Il y a donc de l'espoir ?

P.P: Heureusement qu'il y a de l'espoir, sinon on passe aux Tonga directement (le 16 novembre, ndlr) ! Il faut croire en nous et nous, en tous cas, on croit en nous. On a besoin de frapper un grand coup et je crois que là, c'est l'occasion. Il faut les respecter et ça passe aussi par être agressif avec eux. Après, on doit gagner en régularité. Là on est parti sur une série de tests hyper importants. Il faut qu'on arrête d'être latin, on a besoin de faire des grands matches et de manière répétée.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |