Article
commentaires
XV de France

XV de France - Maxime Mermoz: "J'ai l'impression d'être le mec de trop à chaque fois"


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 07/11/2013 à 11:23 -
Par Rugbyrama - Le 07/11/2013 à 11:23
Mermoz: "J'ai l'impression d'être le mec de trop à chaque fois"Le centre toulonnais, Maxime Mermoz (27 ans, 25 sélections), écarté mardi soir du XV de France, est revenu sur les choix de l'encadrement des Bleus. L'ancien Perpignanais a l'impression de ne pas rentrer dans les plans du nouveau staff, comme il l'a confié à La Provence.
 

"C'est une déception, mais je ne suis pas surpris. En juin dernier, lors de la tournée en Nouvelle-Zélande, je ne faisais déjà pas partie des plans. De toute façon, c'est un peu toujours le même scénario, pour moi, en équipe de France, depuis que le nouveau staff a pris ses fonctions. (...) J'ai souvent l'impression d'être le mec de trop à chaque fois; celui que l'on appelle dans le groupe des 30, qui fait travailler les autres durant les stages de préparation et qui, à la fin, reste en tribune ou fait son sac pour repartir chez lui."

 
 

commentaires


  • lourugby69910/11/2013 12:14

    ouais cest vrai

  • chistéra3110/11/2013 09:18

    Tu me diras comment t arrive à briller si t as une trapanelle a coté de toi ?

  • Pizzapanucci09/11/2013 17:43

    Guirado a joué les test matchs de juin je crois et il est parti avec le groupe en NZ pour la CDM. De mémoire, c'était Servat, Dimitri et Guirado en 2. Pour Schuster, effectivement, il n'est même pas évoqué, et pour Durand, là c'est à cause de la grosse concurrence, c'est pas comme s'il y avait aucun 9 de bon niveau. L'année dernière, l'USAP n'était pas aussi performante que d'habitude donc ça joue effectivement sur les sélections. Pour les Toulonnais, les sélectionnables ont souvent beaucoup de concurrence à leur poste au niveau national. Je suis super chauvin (je suis Toulousain), mais faut arrêter de crier au complot à chaque fois, sinon, ça fait 4-5 ans qu'on pleurerait sur la non sélection de Fritz ou Nyanga... ça ne m'empêche pas de rester à moitié neutre. De toutes façons, tant que l'EDF va bien, je m'en fous un peu de qui vient de quel club. Je suis juste plus content quand y'a des stadistes.