Les confessions de Philippe Saint-André - AFP
XV de France

XV de France: Avec son livre, Philippe Saint-André veut "aider" Guy Novès

Avec son livre, PSA veut "aider" Guy Novès
Dernière mise à jour Le 03/02/2016 à 12:46 - Publié le 03/02/2016 à 09:55
Par Anthony Tallieu - Le 03/02/2016 à 12:46

XV DE FRANCE - Trois mois et demi après le fiasco des Bleus au Mondial, Philippe Saint-André sort un ouvrage aux éditions Robert Laffont intitulé "Devoir d'inventaire". En racontant son expérience et en proposant ses solutions pour le XV de France, l'ancien patron des Bleus affirme vouloir contribuer à la réussite de son successeur.

Jeudi, les Français pourront entrer dans les "coulisses d'une branlée historique", comme le suggère le sous-titre du livre de Philippe Saint-André. De la déculottée face aux All-Blacks (62-13), il en est évidemment question. Du bilan de son mandat, aussi. Mais pas que.

L'ancien entraîneur du RCT, égratigné par son passage désastreux en termes de résultats à la tête des Bleus, affirme délivrer une œuvre d'utilité publique: "Vu qu'il y a bientôt des élections à la FFR, il s'agit d'une ouverture sur ce que j'ai vécu et que je pense qu'il faut faire pour l'équipe de France. La défaite de l'Angleterre et la notre est un peu l'image à retenir de cette Coupe du monde car elle est celle des championnats 'mondiaux', notamment par rapport à l'Argentine qui priorise son équipe nationale".

Philippe Saint-André - octobre 2015
Philippe Saint-André - octobre 2015 - Icon Sport

Muré dans le silence depuis la fin de sa mission, PSA s'est attaché à boucler son livre, écrit avec Alain Gex, pour qu'il paraisse juste avant le premier match du XV de France post-apocalypse. "Je pense que c'est aussi une aide à Guy Novès et ce n'est pas anodin qu'il sorte au début du Tournoi", glisse l'ancien ailier. "C'est aussi pour lui dire que les choses peuvent changer même si je vois qu'il y a encore cinq blessés par rapport à sa liste initiale et qu'il partira en juin en Argentine sans les meilleurs Français des quatre équipes demi-finalistes. J'essaie de donner des solutions et une vision du futur pour les prochains sélectionneurs".

" Qu'on se bouge pour lui donner les moyens de se battre à armes égales avec les autres"

Parmi ses propositions phares: remettre le rugby à l'école, faire signer des contrats fédéraux à 32 joueurs choisis pour former le groupe France, n'avoir qu'une seule descente en Top 14 ou encore ajouter une phase retour au Tournoi des VI Nations. En tout, 35 points répartis en 7 catégories pour venir au secours de Guy Novès et de ceux qui lui succéderont.

Il aurait pu en ajouter un 36e mais l'ancien boss du Stade toulousain l'a devancé: "Il n'a pas fait la même erreur que moi", raconte Saint-André. "Il a pris pas mal de jeunes joueurs survoltés. Pour ma part, je me disais que tous ces joueurs qui avaient atteint la finale de la Coupe du monde 2011 et n'avaient jamais été aussi près d'être champions du monde méritaient de faire un dernier Tournoi. Même si j'avais intégré quatre ou cinq jeunes, j'avais offert un dernier tour de piste à des joueurs comme Lionel Nallet ou William Servat. C'était sûrement une erreur. J'aurais mieux fait de ne repartir qu'avec des gamins pour leur faire gagner un Tournoi de plus".

Guy Novès (XV de France) - 2 février 2016
Guy Novès (XV de France) - 2 février 2016 - Icon Sport

Malgré les attaques et les rancœurs, le "Goret" jure conserver un amour intact pour l'institution bleue. Fossoyeur du XV de France pour les uns, paratonnerre d'un système court-circuité pour les autres, Philippe Saint-André veut que son échec serve à éveiller les consciences. S'il ne se montre pas des plus optimistes pour les années à venir, il soutiendra Guy Novès dans son entreprise de reconstruction: "J'espère sincèrement qu'il réussira et je suis de tout cœur avec lui. Maintenant, je veux dire aussi qu'il faut qu'on se bouge et qu'on lui donne les moyens de se battre à armes égales avec les autres". Lui pense en tout cas détenir quelques clés.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×