Huget - France Nouvelle Zélande - juin 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
XV de France

Xv de France-All Blacks (présentation) - Tutoyer les étoiles

Tutoyer les étoiles

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/11/2013 à 14:17 -
Par Midi Olympique - Le 09/11/2013 à 14:17
Le XV de France affronte ce samedi une équipe néo-zélandaise au sommet de son art. Au Stade de France, les Bleus livreront corps et âme pour réaliser l’exploit.

LE CONTEXTE

Les All Blacks impressionnent, les All Blacks font peur. Mais pour espérer rivaliser, les Tricolores devront maîtriser cette peur. Depuis l’après Coupe du monde, la Nouvelle-Zélande a disputé vingt-six rencontres. Son bilan comptable est impressionnant. Vingt-quatre succès pour un nul face à l’Australie et une défaite contre l’Angleterre. De son côté, le XV de France va tenter de conclure son année 2013 de la meilleure des manières. Pour l’instant, en huit rencontres, les Bleus n’ont décroché qu’une seule victoire, face à l’Ecosse. Bien maigre bilan. Au Stade de France, les hommes de Philippe Saint-André souhaiteront sortir de cette sinistrose ambiante en s’offrant les Blacks. Un rêve auquel tout le peuple tricolore veut croire.

LES EQUIPES

Icon Sport

Pour ce premier test de la tournée d’automne, Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, a décidé d’aligner d’entrée Brice Dulin à l’arrière. A ses côtés, sur les ailes, Maxime Médard et Yoann Huget débuteront, accompagnés par Wesley Fofana et Florian Fritz au centre. La charnière quant à elle sera formée par Morgan Parra et Rémi Tales. En troisième ligne, Damien Chouly sera titulaire en huit, avec Thierry Dusautoir (capitaine) et Wenceslas Lauret au poste de troisième ligne aile. Pascal Papé et Yoann prendront place en deuxième ligne. Pour ce qui est de la première ligne, le staff français alignera Nicolas Mas, Benjamin Kayser et Yannick Forestier. Dimitri Szarzewski, Rabah Slimani, Sébastien Vahaamahina, Antonie Claassen, Jean-Marc Doussain, Camille Lopez et Gaël Fickou débuteront sur le banc.

Côté néo-zélandais, Steve Hansen alignera une équipe expérimentée face à la France. A l’arrière, Israël Dagg évoluera aux côtés des ailiers Cory Jane et Charles Piutau. Au centre, Ma’a Nonu et Ben Smith formeront la paire. La charnière quant à elle sera composée d’Aaron Smith et de Daniel Carter. En troisième ligne, Kieran Read, Richie McCaw (capitaine) et Liam Messam débuteront. Brodie Retallick et Sam Whitelock prendront place en deuxième ligne alors que Tony Woodcock, Keven Mealamu et Owen Franks composeront la première ligne. Dane Coles, Wyatt Crockett, Charlie Faumuina, Steven Luatua, Sam Cane, Tawera Kerr-Barlow, Aaron Cruden et Ryan Crotty débuteront sur le banc.

ILS ONT

Pascal Papé, le deuxième ligne tricolore, connait les ingrédients qu’il faudra mettre pour battre les Néo-Zélandais: "Ils ont des failles. Peu, mais il y en a. Il faudra être bon sur les bases, sur la conquête, la défense. On a un super challenge car, à tous les postes, il y a les meilleurs joueurs du monde. A nous de nous étalonner et de montrer que l'on pourrait rivaliser. Il n'y a pas de recette-miracle, il faudra faire un grand match dans tous les secteurs et avoir un état d'esprit exceptionnel. En ayant vu les matches du mois de juin, il y a trois défaites mais on a aussi fait trembler les Blacks parfois".

Getty Images

En face, Richie McCaw, le capitaine néo-zélandais, débarque en France avec la certitude qu’il faudra livrer un gros combat pour s’imposer: "Ce sera un gros défi, surtout après les test-matches de juin. J'étais spectateur mais le troisième match, ils ont réussi à bien nous mettre sous pression. Là, on termine notre saison, ils commencent la leur. C'est toujours une bonne bataille physique, ils adorent la mêlée et sont forts sur toutes les phases de conquête. Autant dire pour nous devant, ça va encore être un sacré défi".

LA STAT

7. Les All Blacks restent sur sept victoires consécutives face au XV de France. Le dernier succès des Bleus remonte au test match du 13 juin 2009, à Dunedin, sur le score de 27-22. A l’époque, les Tricolores avaient même inscrit trois essais sur la pelouse néo-zélandaise par l’intermédiaire de François Trinh-Duc, William Servat et Maxime Médard. Pour ce test au Stade de France, l’ailier français sera le seul marqueur rescapé de l’aventure de 2009. Sur son sol, face aux All Blacks, le dernier succès des Tricolores remonte quant à lui au 18 novembre 2000, à Marseille.

 
 

commentaires


  • Roma20Settembre13/11/2013 23:39

    @LaurentC Illettrisme quand tu nous gagne!

  • hivanhoe09/11/2013 23:29

    @l'albigeois Ah bon et Medard qui empêche le 1er essai des Black il a mal défendu? Huguette c'est autre chose. Notre 10 pas terrible

  • campbell6309/11/2013 21:04

    Qu ils nous fassent plaisor