Dimitri SZARZEWSKI - 22.02.2013 - XV de France - Entrainement du capitaine avant Angleterre France -Twickenham -Londres - Icon Sport
 
XV de France

Tournée Nouvelle-Zélande - Juin 2013, Les Bleus entrent en action

Les Bleus entrent en action

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/05/2013 à 13:53 -
Par Midi Olympique - Le 31/05/2013 à 13:53
Arrivé jeudi en Nouvelle-Zélande, le XV de France a débuté l'entraînement ce vendredi. A l'exception du talonneur Benjamin Kayser et du deuxième ligne Yoann Maestri, aux soins, et le troisième ligne Louis Picamoles, ménagé, les Bleus étaient d'attaque.
 

Après une séance de récupération jeudi en Nouvelle-Zélande au terme d'un long voyage, les vingt-sept Bleus arrivés en Nouvelle-Zélande sont entrés en action. Il était un peu moins de onze heures ce vendredi au North Harbour Stadium quand le bus du XV de France a déposé ses passagers. Le théâtre du premier match de la Coupe du monde 2011 des Bleus contre le Japon, aura été celui du réel premier entraînement du squad appelé à disputer la "fameuse tournée d'une vie" selon les mots du sélectionneur Philippe Saint-André.

Icon Sport

Kayser finalement apte ?

Sur ce terrain d'entraînement, l'un des trois mis à disposition, vingt-cinq joueurs seulement ont participé à la séance. Le deuxième ligne Yoann Maestri est resté aux soins. "Il a reçu un coup au dos et aux cervicales ce qui l'a laissé bloqué. Le voyage de 48 heures n'a pas arrangé. Et comme il ne fait pas 1m50...", a expliqué Saint-André qui assurait toutefois qu'il pourrait compter sur lui "à 100% dès lundi." Le talonneur de Clermont, Benjamin Kayser, victime d'une hyper-extension du genou gauche en demi-finale du Top 14 contre Castres, s'est lui contenté d'enchaîner des tours de terrain. "L'évolution de sa blessure est rapide", jubilait Saint-André. Présumé forfait pour le premier test programmé samedi prochain à l'Eden Park d'Auckland, Kayser devrait finalement être capable de présenter sa candidature. La séance d'entraînement s'est toutefois achevée avec 24 joueurs, le troisième ligne centre Louis Picamoles ayant été ménagé (psoas). Il s'est longuement étiré mais n'inspirait pas d'inquiétude particulière.

Bizutage en règle

Dans ce stade de North Harbour où les Bleus affronteront le mardi 11 juin les Blues d'Auckland, la séance ouverte au public s'est achevée plus tard que prévu. Après un échauffement en deux groupes distincts, du travail en opposition raisonnée puis des touches pour les avants alors que les arrières dirigés par Patrice Lagisquet s'échangeaient des chandelles, le bus a ramené les Bleus dans leur hôtel, à l'exception des buteurs (Machenaud, Lopez, Doussain aidés par Nakaitaci et Médard) qui ont répété leurs gammes.

Une première séance d'entraînement qui a aussi servi à bizuter, ceux qui disputent leur première tournée d'été : les victimes ont dû, à quatre pattes, traverser le terrain en passant entre les jambes de leurs coéquipiers, lesquels les châtiaient dans le même temps. Jean-Marc Doussain, pourtant finaliste de la Coupe du Monde 2011 a dû aussi passer par là. Sur le plan technique comme au niveau de l'état d'esprit, les Bleus sont entrés dans le vif du sujet. Cela ira très vite crescendo. Promesse de Philippe Saint-André : "Lundi, nous commencerons à préparer le premier test très sérieusement."

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×