Dulin - XV de France - 9 novembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

Tournée de novembre - XV de France: Et maintenant, on attend une victoire...

Et maintenant, on attend une victoire...

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/11/2013 à 10:02 -
Par Rugbyrama - Le 11/11/2013 à 10:02
Le XV de France n'attend plus qu'une victoire, dès samedi prochain contre les Tonga, pour donner corps aux progrès entrevus contre les All Blacks.

Il ne manque plus que ça: une victoire. Pour confirmer la progression entrevue face aux All Blacks samedi au Stade de France. A force de se dire "sur la bonne voie", à l'image du manager Philippe Saint-André dimanche, la sortie du tunnel finira bien par arriver, croit fermement l'encadrement du XV de France. D'un point de vue strictement comptable, le bilan n'est guère reluisant: une victoire, un nul pour sept défaites en 2013. Mais, si la crise ne guette pas encore les Bleus, c'est parce que la froideur des chiffres masque de nettes améliorations dans le contenu. "Le puzzle est en train de se construire, souligne ainsi PSA. On a vu des joueurs ambitieux, qui ont tenté pendant 80 minutes, qui ont eu une force mentale exceptionnelle pour revenir après avoir encaissé deux essais".

Un manque "de bouteille"

Battus trois fois en juin par une équipe de Nouvelle-Zélande qui marche sur l'eau cette année, les partenaires du Thierry Dusautoir ont plus que rivalisé samedi au Stade de France, hormis un gros quart d'heure en seconde période qui leur a été fatal. Tout en admettant que "les statistiques ne font pas gagner un match", Saint-André n'a pu s'empêcher de les détailler dimanche pour mettre en relief l'emprise de ses hommes sur la partie. "On a 60% de possession, on les franchit douze fois quand eux nous franchissent cinq fois, on est pénalisé sept fois, eux douze", égrène-t-il.

Quelle est donc la faille ? "Sur les moments stratégiques, importants, il nous manque un petit peu", répond PSA, évoquant notamment le peu "de bouteille" d'un groupe en maturation qui comment "des erreurs à haute intensité". "C'est difficile actuellement parce qu'il faut accepter de perdre des matches, convient PSA. Mais j'ai confiance en l'avenir et en cette jeunesse française qui fait tout pour se hisser au plus haut niveau." Dans son cheminement vers l'âge adulte, ce XV de France doit désormais apprendre à "grandir avec des victoires", comme l'exhortait samedi le demi de mêlée Morgan Parra. Après avoir tenu la dragée haute aux All Blacks, les attentes sont donc fortes face aux Tonga samedi prochain au Havre, pour le deuxième test de novembre.

Les Tonga, "un match à part"

Les joueurs du Pacifique ont débuté leur tournée d'automne par une défaite en Roumanie samedi (19-18), avec toutefois "une équipe un peu bis" selon PSA. "Il faut se méfier des Tongiens, rétorque le manager. Pour eux, le grand match de leur tournée c'est celui de samedi. On ne va pas galvauder ce match, on a besoin de confiance, de gagner devant notre public". Pour les plus anciens de l'équipe - Dusautoir, Papé, Szarzewski, Parra, Mas - il s'agira aussi de régler de vieux comptes avec les Tongiens, responsables de l'une des pires humiliations françaises, lors du Mondial 2011 (19-14).

Pour ce premier test au Stade Océane, Saint-André a d'ores et déjà annoncé "quelques changements dans le XV de départ", "pour que tout le monde soit impliqué, dans le système de jeu et dans l'état d'esprit du groupe", dixit le manager. L'occasion effectivement belle pour donner une première titularisation au centre Gaël Fickou, que l'encadrement ne cesse de louer, ou encore au pilier droit Rabah Slimani. Après avoir livré une copie aboutie, la troisième ligne Lauret, Dusautoir, Chouly pourrait aussi se trouver partiellement au repos, au bénéfice notamment de Fulgence Ouedraogo, rappelé dimanche dans le groupe de 30, ou encore Antonie Claassen. Car la nécessité d'une victoire immédiate se double d'un impératif de gestion: après les Tonga, se profile en effet l'Afrique du Sud et un immense défi physique.

 
 

commentaires


  • MrBrouks12/11/2013 11:57

    Alors échange tes centres !!! Fofana 12 Fickou 13 .... Mas est pilier droit pas gauche, et pour le 6 Nyanga est le joueur idéal. Concernant ta charnière oui il faut garder Talés mais aussi Para !!! On va pas changer tous les 4 matins, que PSA prenne une décision quitte à faire hurler tous les forumeurs... Mais qu'il se bouge, car on prend un retard considérable.

  • ForceetFierté12/11/2013 08:52

    a quand FTD en équipe de france !!! je pense qu'il a compris que son attitude n'était pas la bonne en équipe de france (à ce qu'il parait) mais il faut lui redonner sa chance comme on l'a fait pour Flo' Fritz parce qu'il me semble qu'on en est content du centre toulousain maintenant, alors pourquoi pas la même efficacité pour l'ouvreur de montpellier !! PSA à bon entendeur....

  • OISEAUDENUIT12/11/2013 08:14

    Attention quand même, il parait que Le Tonga, n'a pas fait jouer tous ses cadres contre la Roumanie...