Philippe Saint-André - XV de France - 6 juin 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

Tournée d'été, Nouvelle-Zélande-France: Philippe Saint-André: "Une leçon accélérée" pour les bizuts


Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/06/2013 à 16:01 -
Par Midi Olympique - Le 06/06/2013 à 16:01
Pour sa première composition d'équipe de la tournée, le sélectionneur a effectué plusieurs choix marquants, de la titularisation de Lopez à l'intégration de Mermoz et Michalak sur le banc. Explications de Philippe Saint-André.

Quatre joueurs non capés

Camille Lopez à l'ouverture, Adrien Planté à l'aile, ainsi que les remplaçants Alexandre Flanquart et Daniel Kotze connaîtront à l'Eden Park leur première sélection. Risqué ? "Le match débutera à 19h30, à l'heure où nous piquons du nez en raison du décalage horaire. Du coup, nous avons donné la prime aux joueurs arrivés dans le premier groupe. Quand tu joues en équipe de France, tu joues toujours pour gagner. C'est une tournée historique, la première de l'histoire du XV de france où il disputera trois tests en Nouvelle-Zélande. Pour eux, il s'agira d'une leçon accélérée. Il faut bien débuter un jour..."

Ducalcon plutôt que Mas

Blessé au genou lors du quart de finale de Challenge européen contre Toulouse, Nicolas Mas n'a plus joué depuis deux mois. Le pilier droit du Racing-Metro, Luc Ducalcon, lui a toutefois été préféré, retardant encore son retour. Pourquoi ? "Nicolas Mas a effectué son premier entraînement avec contact mardi. Il n'avait pas toutes ses sensations, car il n'a pas joué depuis longtemps. Du coup, il nous a semblé préférable de retarder sa reprise et lui donner du temps de jeu contre les Blues. Par ailleurs, nous avons toute confiance en Luc Ducalcon".

Lopez à l'ouverture

Seul ouvreur du premier groupe arrivé en Nouvelle-Zélande, le Bordelais, Camille Lopez, connaîtra son baptême du feu contre les All Blacks. Pas un cadeau, à un poste très exposé. De quoi faire regretter la non-sélection de François Trinh-Duc ? PSA jure que non. "Camille est arrivé très en forme, après avoir beaucoup travaillé pendant quatre ou cinq semaines. Il a très vite intégré nos systèmes, s'est beaucoup investi. On connaît la qualité de son pied gauche, la qualité de sa passe. Là-dessus, nous n'avons aucun doute. Ensuite, restera la question de l'intensité de la partie et les un contre un en défense, d'autant que les All Blacks aiment beaucoup cibler la zone de l'ouvreur. Mais nous n'avons pas de regret par rapport à la non-convocation de François Trinh-Duc. Avec Morgan Parra, cela fait cinq saisons qu'ils jouent 11 mois sur 12, et il nous a semblé préférable de les laisser se reposer".

Machenaud buteur

Lopez, buteur numéro un de l'UBB mais néo-capé, est aligné aux côtés de Maxime Machenaud, plus expérimenté mais auquel cette tâche n'est jamais confiée en priorité. Alors, à qui la botte ? "C'est Maxime qui commencera à buter. On préfère que Camille se concentre d'abord sur la gestion des systèmes de jeu et la défense. Maxime a plus d'expérience que lui au niveau international, c'est lui qui assumera les tirs au but, d'autant que sa puissance de frappe est supérieure. Mais nous gardons tout de même à l'esprit qu'avec eux deux sur le terrain, nous avons un droitier et un gaucher. Et que Florian Fritz peut aussi assumer les pénalités très lointaines".

Michalak doublure de Lopez

Si le staff place toute sa confiance en Lopez, difficile de ne pas envisager de plan B, au cas où... C'est ainsi que Frédéric Michalak a été aligné sur le banc, plutôt que le Castrais Rémi Tales, qui a pourtant pour lui d'être titulaire à l'ouverture dans son club. Pourquoi ce choix ? Tout simplement en raison de l'antériorité du Toulonnais. "Frédéric connaît très bien nos systèmes et nous avions besoin d'une doublure pour Camille Lopez à l'ouverture. Il nous a semblé logique de l'aligner sur le banc, même s'il a disputé la finale".

Mermoz sur le banc

Fraîchement arrivé en Nouvelle-Zélande, Maxime Mermoz prendra toutefois place sur le banc à un poste ou des concurrents étaient pourtant arrivés dans le premier groupe. Pour quelle raison ? "Cela doit d'abord au fait que Gaël Fickou n'est pas encore à 100%. Ensuite, Maxime était en concurrence avec Noa Nakaitaci, mais il nous a semblé qu'en le mettant sur le banc nous prendrions moins de risque, d'autant que nous alignons pas mal de nouveaux derrière. Il a peu joué lors de la finale et connaît bien le groupe, en particulier les systèmes défensifs". Il semble ainsi que l'entraînement en opposition de mercredi, lors duquel Mermoz a montré de meilleures dispositions que le Clermontois lors de leur passage dans la "bonne équipe", ait pesé dans la balance...

Aucun champion de France dans l'équipe

Les Castrais Brice Dulin, Marc Andreu, Rémi Tales, Antonie Claassen et Christophe Samson ne seront pas mobilisés, au contraire de deux Toulonnais. Pourquoi ? "Nous sommes le seul pays où la finale s'est déroulée le week-end dernier. Le calendrier international ne peut être modifié, et nous, on recule la finale... Les joueurs auraient évidemment aimé rentrer fêter leur trophée, puis partir, mais malheureusement ce n'était pas possible. Mais on ne va pas se plaindre, on connaissait la situation depuis le début".

 
 

commentaires


  • cagadouille07/06/2013 11:36

    bien dit et justement , peut on demander à nyanga ce qu'il en pense? franchement tournée historique ou pas il continue sur la même voie que le 6 nations.

  • catalan6600007/06/2013 11:12

    Ils voulaient aussi ca de lievremont qui nous aura tout de meme emmener en finale de coupe du monde

  • breou07/06/2013 09:54

    @catalan66000 ce que veulent les gens, c'est que PSA ne soit plus sélectionneur. Pas compliqué à comprendre il me semble!