XV de France

Tournée d'été 2013, Nouvelle-Zélande-France, Adrien Planté: "Le plus dur commence"

Convaincant pour ses débuts en bleu face aux All Blacks, l’ailier Adrien Planté a été une nouvelle fois titularisé à l’aile de l’attaque tricolore. Conscient qu’il a bénéficié de l’effet de surprise lors du premier test, le futur ailier du Racing Métro sait qu’il devra relever un défi encore plus corsé.

 
Planté: "Je n'ai pas envie de décevoir" - Rugby - XV de FranceIcon Sport
 

Dans quel état d’esprit étiez-vous avant l’annonce du XV de départ ? Attendiez-vous une rotation ou espériez-vous cette titularisation au vu de votre premier match encourageant avec les Bleus ?

Adrien PLANTE: J’espérais une titularisation, bien sûr... mais je n’ai pas oublié que nous sommes trente-cinq. J’ignorais la stratégie des entraîneurs, c’est pourquoi j’ai été très heureux au moment de l’annonce du groupe. C’est une deuxième titularisation, une nouvelle fois contre les Blacks, mais je ne me leurre pas : le plus dur commence.

Prenez-vous cette deuxième titularisation comme une marque de confiance ?

A.P.: Bien sûr. Mais vous savez, le deuxième match, celui de la confirmation, est toujours le plus dur. Les attentes sont toujours moindres pour une première fois. Ensuite... elles augmentent ! Une chose est sûre, c’est que je n’ai pas envie de décevoir les gens qui me font confiance.

Philippe Saint-André a reconduit le même triangle arrière par rapport au premier test, inversant simplement Médard et Huget aux postes d’arrière et d’ailier. Est-ce important pour conserver vos repères collectifs ?

A.P.: Tout à fait. Nous avons déjà joué ensemble, puis nous avons disposé de deux semaines d’entraînement au cours desquelles nous avons beaucoup échangé. Cette continuité est essentielle pour conserver des repères collectifs, tout comme le fait d’avoir Wesley Fofana à côté de moi en défense (Fofana, titulaire au poste de premier centre, peut glisser au poste de second centre sur les phases défensives, ndlr.). C’est rassurant.

Avez-vous reçu des messages de félicitations ?

A.P.: Oui, beaucoup, et ils m’ont fait énormément plaisir, d’autant que nous sommes loin de tout, comme à l’écart du reste du monde. En plus, ces messages venaient de personnes qui ont beaucoup compté pour moi...

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |