Kayser - XV de France - 16 novembre 2013 - Icon Sport
 
XV de France

Tests de novembre 2013 - Les Springboks sont déjà dans le viseur des Bleus

Les Springboks sont déjà dans le viseur des Bleus

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/11/2013 à 17:43 -
Par Clément Mazella - Le 17/11/2013 à 17:43
Au lendemain de la victoire face aux Tonga (38-18), le XV de France était déjà tourné vers le prochain choc samedi contre l'Afrique du Sud, pour lequel il faudra retrouver efficacité, fraîcheur et un état d'esprit impeccable.
 
  • RETROUVER DE L'EFFICACITE

En égrenant les statistiques compilées, le manager Philippe Saint-André a pu mesurer la déperdition offensive et défensive dans la copie de ses joueurs. "On les franchit 24 fois ce qui veut dire qu'on a eu énormément de solutions, souligne dans un premier temps PSA. Mais d'un autre côté, on doit capitaliser beaucoup plus que quatre essais. On doit faire bien mieux que ça." A plusieurs reprises, les Français ont effectivement mis en grande difficulté la défense tongienne en trouvant des intervalles ou des surnombres sur les extérieurs, mais mal exploités. La raison ? Des avants intercalés dans la ligne "qui n'ont pas mis de la vitesse" ou des déficiences dans "la qualité de passe", selon Saint-André.

Le constat est similaire en défense, pourtant "le point positif contre la Nouvelle-Zélande" samedi dernier au Stade de France (26-19). "On loupe 30 plaquages, on ne pourra pas faire ça contre l'Afrique du Sud", souligne Saint-André, épinglant la lenteur des montées défensives qui a forcé ses joueurs à subir les charges tongiennes. "Quand tu loupes autant de plaquages, il y a aussi une dimension mentale. On va bosser dessus car il faudra une férocité énorme samedi", prévient le manager.

  • RETROUVER DE LA FRAICHEUR

C'est le mot d'ordre de la semaine qui s'annonce: régénérer les organismes après un match où ils ont été mis à rude épreuve sur les impacts. "On va essayer d'alléger (le programme) le plus possible. On va axer sur la fraîcheur, la récupération, les petits détails", annonce Saint-André. Premier concerné, le capitaine Thierry Dusautoir, qui a joué 72 minutes et terminé "numéro 1 au niveau des plaquages réussis", avec "17 ou 18" unités. Saint-André entend bien le préserver au maximum, au moins jusqu'à mardi. Les quelques rotations dans le XV de départ opérées avant le match face au Tonga ont toutefois permis de préserver quelques joueurs, comme le deuxième ligne Pascal Papé, le troisième ligne Wenceslas Lauret, le centre Florian Fritz ou encore l'ailier Yoann Huget.

  • MONTER UN COMMANDO

"On va jouer des joueurs prêts physiquement, très gaillards, très forts dans les duels. Il va falloir de l'envie, du combat et surtout très bien défendre", prévient d'emblée Saint-André au sujet des prochains adversaires sud-africains, adeptes d'un "jeu beaucoup plus direct, beaucoup plus dans le défi" que la Nouvelle-Zélande. Reste donc six jours pour bâtir une équipe guerrière, au maximum de ses capacités en dépit de deux test-matches intenses, et impeccable dans l'état d'esprit. Le debriefing du match contre les Tonga sera donc évacué dimanche soir pour basculer dès lundi dans la préparation de la venue des Boks.

Le retour dans le groupe des 30 de deux cadres jusque-là blessés, le pilier gauche Thomas Domingo (28 ans, 27 sélections) et le troisième ligne Louis Picamoles (27 ans, 38 sélections), devrait amener des précieuses solutions supplémentaires à l'encadrement. La bonne tenue en mêlée fermée du pilier droit Rabah Slimani et la première sélection réussie de l'ailier Sofiane Guitoune offrent également des nouvelles garanties intéressantes. En revanche, il faudra composer sans le combatif deuxième ligne Yoann Maestri qui a reçu un carton rouge samedi et le flanker Fulgence Ouedraogo, encore blessé à une épaule. Ce sera en tous cas la dernière chance de donner un peu de relief à une année 2013 morose. Et "ça amènerait énormément de confiance à l'intérieur du groupe en vue du premier match du Tournoi des six nations contre nos amis Anglais", dixit PSA.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×