Joie Afrique du Sud - 23 novembre 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
XV de France

Tests de novembre 2013 - France-Afrique du Sud (10-19) - 2013, année à oublier pour les Bleus

2013, année à oublier pour les Bleus

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/11/2013 à 23:56 -
Par Fabien Pomiès - Le 23/11/2013 à 23:56
Dominé par la puissance des Boks, le XV de France termine 2013 sur une mauvaise note (10-19), encaissant sa huitième défaite de l'année. Triste bilan.

Un niveau d’écart. C’est ainsi que l’on peut résumer la victoire (10-19), logique, des Sud-Africains ce samedi soir au Stade de France. Face à une défense de fer et une discipline de tous les instants dans les rucks, le XV de France n’a jamais semblé en mesure de pouvoir contrarier son dernier adversaire de cette tournée de novembre. Un constat d’échec pour les hommes de Saint-André, qui ont couru après le score toute la partie.

Car les Springboks n’ont pas tardé à donner le ton de cette soirée à la température hivernale. Une chandelle courte de Brice Dulin, un dégagement de Morgan Parra contré et Pietersen inscrivait les premiers points de la rencontre (0-7, 2e). Les hommes d’Heyneke Meyer n’en demandaient pas tant pour se réchauffer et entrer dans le bain. Cet essai leur a permis de mettre tranquillement leur jeu en place. A défaut de construction, on a surtout assisté pendant une grande partie de la première période à des phases de destruction massives parfaitement exécutées (27 passes effectuées par les Boks pendant les quarante premières minutes et 29% de possession de balle).

Un mur sud-africain infranchissable

Les Bleus se sont heurtés à un mur infranchissable jusqu’à ce que Pascal Papé récupère un ballon qui trainait dans les 22 adverses et que Yoann Huget franchisse la ligne deux passes plus tard (7-13, 40e). Il fallait au moins ça pour redonner espoir aux Tricolores avant la pause. Mais cela ne fut pas suffisant pour inverser la dynamique de cette rencontre. Au retour des vestiaires, l’Afrique du Sud a encore insisté sur ses bases. Malgré deux essais refusés après arbitrage vidéo et consécutifs à un ballon perdu en mêlée par les Bleus (42e) puis en touche (51e), les Springboks ne se sont jamais affolés, même quand le XV de France est revenu à portée de fusil (10-16, 76e) et que Jean-Marc Doussain a accéléré le jeu après son entrée.

Les plus optimistes souligneront que les Tricolores ne se sont inclinés "que" de neuf points, deux semaines après avoir échoué à sept unités des All Blacks. Mais, au-delà du bilan comptable, ces deux défaites, certes entrecoupées par une victoire face aux Tonga, ont prouvé que l’équipe de France a encore un train de retard sur les meilleurs. Avec seulement deux succès lors des dix derniers mois (Ecosse et Tonga), 2013 restera comme une année à oublier pour les hommes de Philippe Saint-André.

 
 

commentaires


  • Roma20Settembre26/11/2013 22:10

    @ovalus77 Avant que.......N'arrivent......., Ce serait plus mieux.

  • rrewdd24/11/2013 20:25

    Ce qui m'inquiète? Une année catastrophique (je n'ai pas souvenir d'un tel ratio défaites/victoires...) mais les cadres et le capitaine continuent à dire que tout va bien... Je suis fier de mes joueurs... Nous ne sommes pas loin... Nous progressons.... Allez! Fier de quoi??? Pas loin???? Bon sang nous sommes à des années lumière des équipes du Sud, et pas seulement du Sud. Nous sommes tout simplement loin de l'Angleterre qui va nous laminer pendant le tournoi. Mais bon, on dira encore qu'on est "pas loin"... Au secours!!!!!!!

  • pinpon24/11/2013 13:55

    Sur ce match la France aurait pu faire quelque chose en jouant plus vite. Il fallait déstabiliser la défense Boks qui était bien en place, très rapide et hyper agressive. Sur ce match au moins, Doussain aurait pu apporter la vitesse que Parra n'a pas su donner. Mais bon. La défense était pas mal. Et il y avait l'envie et le courage ...