XV de France

Saint-André: "Même envie, même intensité, même humilité"

Pour Philippe Saint-André, le manager des Bleus, ses joueurs devront démontrer les mêmes qualités contre l'Argentine que lors face à l'Australie (33-6).

 
Saint-André: "Même envie, même intensité, même humilité" - Rugby - XV de FranceIcon Sport
 

Après une belle victoire, le XV de France a historiquement des difficultés pour confirmer...

Philippe SAINT-ANDRE: C'est le challenge des joueurs, du staff. Essayer d'être capable faire deux matches de très haut niveau d'affilée. Les Argentins ont rarement été aussi prêts pour une tournée de novembre. Il faudra la même envie, la même intensité, la même humilité, être aussi propre collectivement qu'on a pu l'être contre l'Australie. Dans le rugby français, on a toujours eu l'habitude de faire des exploits, d'avoir 18 ou 19 sur 20 et le week-end d'après, d'avoir 8 sur 20. C'est l'objectif qu'on s'est donné: bien récupérer dans la semaine, faire une bonne semaine d'entraînement et ne pas se prendre pour des autres.

Hormis le retour de Maestri, la reconduction du XV de départ était-elle évidente à vos yeux ?

P.S-A.: Il y a eu bien sûr des réflexions. On était aussi content du coaching et des joueurs qui ont amené une plus-value durant la partie. Mais on a peu de temps et on est content du contenu. Il y avait beaucoup de fatigue après le match mais pas mal de fraîcheur mardi après-midi pour l'entraînement collectif. C'est ce qui nous donné envie de revoir la même équipe. C'est difficile pour Jocelino Suta qui a fait un bon match, qui a joué 80 minutes, mais Yoann Maestri est le joueur cadre qui fait une bonne doublette avec Pascal Papé. Contre les Argentins, on va avoir besoin de la masse physique de Maestri et Suta va nous apporter en tant "qu'impact player".

Quels sont les points à améliorer pour battre l'Argentine ?

P.S-A.: Au niveau du jeu au pied, on a manqué de longueur ou parfois de précision. Au niveau de l'animation offensive, on avait parfois trop de joueurs qui venaient nettoyer sur le premier ruck. L'Argentine est au point là-dessus. Il y aura sûrement beaucoup plus de jeu au pied de pression. Les duels en l'air vont être importants. Tout ce qui est jeu au pied, jeu de chandelle, petit jeu au pied derrière le premier rideau va être important. Ils sont capables de plus garder les ballons en conquête. C'est une équipe qui sait conserver le ballon, ils l'ont montré contre les Gallois, mais ils sont capables aussi de varier leur jeu.

 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |