Brian O'Driscoll Frederic Michalak - 09.03.2013 - Irlande France - Tournoi des 6 Nations - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

Rétro du XV de France: Six Nations (2/2), la cuillère de bois évitée

Rétro du XV de France: Six Nations, la cuillère de bois évitée

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 27/06/2013 à 17:23 -
Par Midi Olympique - Le 27/06/2013 à 17:23
En accrochant le nul contre l’Irlande avant de dominer l’Écosse, le XV de France s’est évité une cuillère de bois qui aurait fait tâche, mais à tout de même terminé le Tournoi à la dernière place.

Après avoir vécu l’un des pires débuts de Tournoi de son histoire (trois défaites en trois matchs, première fois depuis 1977), l’équipe de France se devait de réagir afin d’éviter une cuillère de bois dont les conséquences se seraient avérées catastrophiques. Le début de cette "rédemption" se faisait donc en Irlande, à l’Aviva Stadium de Dublin. Seulement, une fois de plus, la première mi-temps ne laissait rien présager de bon pour la suite des événements, en témoigne l’essai d’Heaslip pour le XV du Trèfle, avant le quart d’heure de jeu.

Icon Sport

Stériles offensivement, les Bleus regagnaient les vestiaires avec un handicap de dix points (3-13) et des doutes plein la tête. Malgré tout, dans le sillage d’un Picamoles au dessus du lot durant toute la compétition, les hommes de Philippe Saint-André allaient relever la tête lors du deuxième acte, parvenant notamment à resserrer les boulons en défense et à ne plus encaisser de points pour obtenir le match nul. Dès lors la cuillère de bois était évitée même si le chemin du succès n’était pas encore retrouvé.

Sixième et dernière place

Icon Sport

Sans pour autant faire basculer dans le positif le bilan final du Tournoi français, le match face à l’Écosse pouvait au moins permettre au XV de France de terminer la compétition avec une victoire au compteur et offrir au public de Saint-Denis un autre spectacle que celui auquel il avait assisté face au pays de Galles cinq semaines plus tôt. Malgré un premier acte catastrophique qui s’achevait sur un score de 6-0 en faveur des Écossais, la réaction d’orgueil intervenait en fin de partie avec deux essais de Wesley Fofana et Maxime Médard qui offraient à Philippe Saint André sa première victoire depuis le mois de novembre (23-16). Malgré tout, la France terminait la compétition à la sixième et dernière place, un bilan aussi inquiétant sur le plan comptable que sur celui des prestations. Pas de quoi pavoiser...

 
 

commentaires


  • jaunebleu28/06/2013 17:38

    Réveiller vous un peu

  • electronlibre28/06/2013 08:59

    Un oranger sous le ciel Irlandais, on ne le verra jamais. Un Michalak sous le maillot Français, on ne le reverra pas. Pour les nostalgique de Bourvil mais je ne suis pas certain des paroles.

  • Kiwirooster28/06/2013 08:09

    On ne doit pas avoir la même conception de la cuillère de bois que les autres nations parce que dans tous les médias Anglo-Saxons que j'ai lu, le XV de France est bel et bien le "wooden spoon holder". Dernier quoi!