XV de France

Retro du XV de France: Le naufrage de Christchurch

Déçus de ne pas avoir saisi leur chance lors du premier test face à des Blacks hésitants, les Bleus ont subi le retour de bâton à Christchurch, emportés par la marée noire (30-0).

 
Retro du XV de France: Le naufrage de Christchurch - Rugby - XV de FranceIcon Sport
 

Au moment du coup d’envoi, beaucoup de choses avaient déjà été dites sur ce second test. Les All Blacks, critiqués toute la semaine par les médias néo-zélandais pour leur "mauvaise" entrée en matière, étaient d’ailleurs très attendus pour leurs retrouvailles avec le public de la ville meurtrie de Christchurch. Côté tricolore, il fallait gagner pour continuer à espérer dans cette tournée et c’est Frédéric Michalak qui allait avoir la tâche de conduire les attaques française sous des trombes d’eau. Aligné d’entrée, le Sud Africain d'origine, Bernard Le Roux, avait gagné sa place plus tôt dans la semaine face aux Auckland Blues. Le second confirma sa bonne première prestation, tandis que le premier se perdit dans la nuit noire de Christchurch. En effet, le demi toulonnais n’allait jamais rentrer dans son match, alliant montés défensives mal négociées, jeu au pied imprécis, malchance aux tirs au but, achevant sa tournée sur une blessure.

Les All Blacks surpuissants

Les All Blacks avaient travaillé un point précis pour réduire les ambitions d’attaques françaises: l’occupation par le jeu au pied, rasant en particulier, un modèle du genre. C’est un de ceux là qui amena le premier essai de Julian Savea à la 6e minute, à la suite d’une touche perdue par les Bleus, sur un service parfait de l’omniprésent Ma’a Nonu. Ce sont aussi les contres néo-zélandais qui allaient être à retenir dans ce match. Les Français, malgré 60% de possession, se cassèrent les dents pendant 80 minutes sur une impressionnante ligne noire qu’ils ne franchirent qu’à deux reprises.

Retro du XV de France: Le naufrage de Christchurch - Rugby - XV de France Au début du second acte, les joueurs français dominaient, mais de façon stérile. A la 50e minute, Frédéric Michalak voyait sa tentative de drop contrée par Sam Cane et soixante mètres plus loin, c’est le talonneur Dane Coles qui menait la contre attaque, servant impeccablement la bombe Savea à son intérieur, ce dernier n’ayant plus qu’à jouer le deux contre un, envoyant Ben Smith à l’essai. En fin de match les Bleus faisaient le forcing pour ne pas terminer le match "fanny". Mais une nouvelle perte de balle allait donner aux hommes en noir la possibilité d’une dernière contre-attaque. Héritant de la balle à cinq mètres de leur ligne, les Blacks la firent voler jusqu’à l’aile de René Ranger. Deux passes après contact et un coup de pied récupéré plus tard, Beauden Barrett inscrivait le plus bel essai de la tournée après une remonté de balle de 90 mètres. Tactiquement et défensivement trop fort, les All Blacks sortait de ce second test victorieux sur un cinglant 30-0.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |