Icon Sport

Retro du XV de France: Le naufrage de Christchurch

Retro du XV de France: Le naufrage de Christchurch
Par Midi Olympique

Le 29/06/2013 à 14:12

Déçus de ne pas avoir saisi leur chance lors du premier test face à des Blacks hésitants, les Bleus ont subi le retour de bâton à Christchurch, emportés par la marée noire (30-0).

Au moment du coup d’envoi, beaucoup de choses avaient déjà été dites sur ce second test. Les All Blacks, critiqués toute la semaine par les médias néo-zélandais pour leur "mauvaise" entrée en matière, étaient d’ailleurs très attendus pour leurs retrouvailles avec le public de la ville meurtrie de Christchurch. Côté tricolore, il fallait gagner pour continuer à espérer dans cette tournée et c’est Frédéric Michalak qui allait avoir la tâche de conduire les attaques française sous des trombes d’eau. Aligné d’entrée, le Sud Africain d'origine, Bernard Le Roux, avait gagné sa place plus tôt dans la semaine face aux Auckland Blues. Le second confirma sa bonne première prestation, tandis que le premier se perdit dans la nuit noire de Christchurch. En effet, le demi toulonnais n’allait jamais rentrer dans son match, alliant montés défensives mal négociées, jeu au pied imprécis, malchance aux tirs au but, achevant sa tournée sur une blessure.

Les All Blacks surpuissants

Les All Blacks avaient travaillé un point précis pour réduire les ambitions d’attaques françaises: l’occupation par le jeu au pied, rasant en particulier, un modèle du genre. C’est un de ceux là qui amena le premier essai de Julian Savea à la 6e minute, à la suite d’une touche perdue par les Bleus, sur un service parfait de l’omniprésent Ma’a Nonu. Ce sont aussi les contres néo-zélandais qui allaient être à retenir dans ce match. Les Français, malgré 60% de possession, se cassèrent les dents pendant 80 minutes sur une impressionnante ligne noire qu’ils ne franchirent qu’à deux reprises.

0
0