XV de France

Retro du XV de France: Le copier-coller de New Plymouth


Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/06/2013 à 14:48 -
Par Midi Olympique - Le 30/06/2013 à 14:48
Retro du XV de France: Le copier-coller de New PlymouthCe dimanche, nous terminons nos bilans sur la saison des Bleus. Emoussé, le XV de France a bien lutté mais s'est de nouveau incliné face à la Nouvelle-Zélande.
 

Les Bleus avaient une ultime occasion de terminer la tournée d'été correctement. A cette occasion, le sélectionneur, Philippe Saint-André, avait titularisé quatre des cinq Castrais champions de France à savoir Brice Dulin, Marc Andreu, Rémi Tales et Antonie Claassen, Dan Carter effectuait son retour côté néo-zélandais. Le dernier test ne présentait pas réellement d’enjeux pour les deux équipes sinon celui de bien terminer la série.

Ce fut, au final, la synthèse des deux premières rencontres. Avec des Français appliqués lors du premier acte, mais trop indisciplinés pendant le second et sanctionnés par leur manque de réalisme. Ils encaissaient le premier essai à la 38e minute. Après plusieurs temps de jeu, Israël Dagg cadrait Marc Andreu et envoyait Ben Smith, la révélation néo-zélandaise, derrière la ligne. Le second à la dernière minute, en la personne Beauden Barrett, qui concluait une attaque en première main somptueuse derrière une mêlée au niveau de la ligne médiane.

Les All Blacks plus forts

Sans faire un mauvais match, les Bleus s’inclinaient 24-9 à l’issue d’une rencontre où ils ne mirent jamais à profit leur domination en mêlée fermé. Il faut reconnaître que les All Blacks avaient une longueur d’avance dans quasiment tous les domaines. Une occupation par le pied parfaite et une cohésion avants-trois-quarts impeccable, comme en témoignent les nombreuses redoublées que le deuxième ligne Luke Romano est venu jouer dans la ligne tel un centre chevronné lors des trois tests. Une équipe qui semble déjà prête pour le Mondial 2015.

Avec zéro victoire au compteur, les Français sont rentrés bredouilles de Nouvelle-Zélande. Pourtant, tout, dans cette tournée, n’est pas à jeter. Le paquet d’avants s’est plutôt bien comporté et il faudra revoir les novices Alexandre Flanquart, Rémi Tales, Adrien Planté, Bernard Le Roux et Camille Lopez qui ont effectué des débuts prometteurs. On peut être en revanche déçu de ne pas avoir vu davantage Gaël Fickou évoluer au plus haut niveau. Prochain épisode cet automne, au mois de novembre, avec la réception des intouchables All Blacks, des puissants Springboks et des redoutables Tonguiens.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×