XV de France - - Tournée de novembre

Philippe Saint-André (XV de France): "S'envoyer comme des fous"

Le manager du XV de France Philippe Saint-André, qui récupérait dimanche ses joueurs en vue du test-match contre la Nouvelle-Zélande, a appelé ses hommes à "s'envoyer comme des fous" et "jouer sans calcul", samedi prochain face aux All Blacks.

 
Saint-André: "S'envoyer comme des fous" - Rugby - XV de FranceIcon Sport
 

Comment abordez-vous cette semaine de préparation ?

Philippe SAINT-ANDRE: Il va falloir être très précis. Pour nos joueurs il faudra d'abord récupérer. On aura peu d'entraînements donc il faudra être le plus organisé possible, emmagasiner de la fraîcheur. Et samedi, feu ! Il faudra jouer sans calcul, avec énormément d'agressivité, énormément de discipline et être le plus audacieux possible, se donner à fond. On va mettre de la positive attitude, de l'enthousiasme pour s'envoyer comme des fous pendant 80 minutes. Les statistiques ne sont pas pour nous. Les Blacks, sur les 30 derniers matches, comptent 28 victoires, un match nul, une défaite mais on a envie de montrer que parfois les statistiques ne sont pas bonnes.

Vous sentez-vous mieux armés avec ces deux stages de trois jours en septembre et octobre ?

P.S-A: Disons qu'il ne va pas être dans l'urgence cette semaine pour faire sept séances d'entraînement alors qu'il faut aussi de la fraîcheur physique. La semaine dernière on a fait une bonne séance de mêlées, de touches, de lancements de jeu... On va peaufiner notre organisation collective mais on va aussi pouvoir donner une journée ou une demi-journée off en fonction des joueurs. Donc les entraînements du stage n'auront pas besoin d'être intégrés à cette semaine, ça nous donne un petit peu plus de latitude et d'oxygène.

Quels objectifs vous fixez-vous pour cette tournée ?

P.S-A: On se fixe des objectifs dans le contenu, d'aller plus loin que ce qu'on a pu faire lors des tests en Nouvelle-Zélande. L'année dernière le mois de novembre avait été très positif. L'Australie et l'Argentine (adversaires en novembre 2012 NDLR) c'était déjà bien, là on joue un niveau encore supérieur et on veut se jauger contre ces nations-là, en début de saison pour nous. Le mois de novembre est souvent de qualité car les mecs ont encore beaucoup d'énergie. Ce sont des tests exceptionnels, du bonus et du bonheur. Après, on peut s'apercevoir qu'avec le niveau de forme des joueurs, les blessures, c'est difficile. Il y en a beaucoup qui disent que je n'arrive pas à mettre en place un axe 2-8-9-10-15. Notre 8 Picamoles est blessé, notre 9 Maxime Machenaud est blessé, notre 10 Frédéric Michalak revient juste de blessure, notre 15, Brice Dulin, revient de blessure mais est apte...On fait avec les moyens du moment et on fait tout pour les optimiser.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |