Ouedraogo - Equipe de France - 10 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

Ouedraogo: "C’est une bonne période pour moi"

Ouedraogo: "C’est une bonne période pour moi"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/11/2012 à 09:01 -
Par Rugbyrama - Le 17/11/2012 à 09:01
Le flanker de Montpellier, Fulgence Ouedraogo, va connaître samedi à Lille sa quatrième titularisation en équipe de France. Face à l’Argentine qui n’a jamais paru aussi forte, il espère que les Français pourront réitérer leur performance du week-end dernier.

Comment décririez-vous l’équipe d’Argentine que vous allez affronter demain à Lille ?

Fulgence OUEDRAOGO: On a véritablement découvert le nouveau visage des Pumas durant les Four-Nations. Et ils l’ont confirmé la semaine passée face au pays de Galles. Les Argentins sont toujours aussi forts sur les phases statiques, toujours aussi conquérants devant et ont ajouté en passant cinq mois ensemble de la vitesse à leur jeu, notamment derrière. C’est une équipe complète, ce qui m’étonne à moitié pour côtoyer en club quelques unes de ses flèches comme Amorosino ou Bustos Moyano.

On a beaucoup évoqué aussi ses progrès physiques, partagez-vous cela ?

F.O: Évidemment, dans la mesure où le groupe argentin est ensemble depuis cinq mois et s’est préparé pour rivaliser dans les Four-Nations, où les temps de jeu sont très élevés, ce qu’elle a fait. Elle maîtrise son sujet, elle évolue en confiance. Une des clés du match sera de répondre au rythme qu’ils ne vont pas manquer de nous imposer.

Pensez-vous pouvoir réitérer la performance de l’Australie, une partie à 45 minutes de temps de jeu effectif ?

F.O: On l’a prouvé face à l’Australie. Peut-être mus par la peur, nous avons tenu physiquement et même lorsque nous étions dans le rouge, mentalement, nous n’avons jamais lâché. Il a fallu bien récupérer en début de semaine. Mais les entraînements du milieu de semaine ont montré plus de fraîcheur de notre part. On espère être prêts, on a tout fait pour, mais nous n’aurons la réponse que samedi sur le terrain.

Personnellement, vous allez enchaîner une quatrième titularisation, comment vous sentez-vous dans ce groupe ?

F.O: Forcément bien. C’est une bonne période pour moi. Je sens la confiance du staff, mais je sais aussi qu’en équipe de France, tout cela est fragile. Le staff ne titularise pas aveuglément, il a des demandes très précises et exigeantes qu’il faut remplir à chaque rencontre. Mais avec ce staff, je joue sans frein à main, je sens qu’ils me poussent à bien faire.