Frederic Michalak et Maxime Mermoz - Xv de France samoa - 24 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

France-Samoa (22-14): Carton plein !

Carton plein !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/11/2012 à 20:41 -
Par Rugbyrama - Le 24/11/2012 à 20:41
Moins brillants que face à l'Australie et l'Argentine, les Bleus ont réussi à boucler leur tournée de novembre par un succès contre des Samoans coriaces (22-14).

Au Stade de France, tout a débuté par un coup de tonnerre. A la 17e minute, Brice Dulin égarait un ballon dans le camp français. Le "référentiel commun" cher à Pierre Villepreux était alors récupéré par les Polynésiens. L'action rebondissait aussitôt sur l'extérieur et le pilier toulousain Census Johnston, aussi incroyable que cela puisse paraître, optait pour un coup de pied à suivre. A la récupération, l'ailier Robert Lilomaiava prenait de vitesse une défense française aux abois et remettait à l'intérieur d'une passe volleyée. L'arrière David Lemi se saisissait acrobatiquement du ballon et inscrivait le premier essai du match. Les Samoans prenaient le score (7-0) !

Les Bleus, maladroits et peu inspirés, ripostaient néanmoins. Une minute plus tard, Frédéric Michalak contrait ainsi un coup de pied de son vis à vis, Tusi Pisi, et marquait entre les poteaux (7-7). Le match s'embourbait alors dans un faux rythme, alternant pénalités en mêlée et fautes de main. Agressifs en défense, forts sur l'homme, bien organisés en conquête et se permettant même de faire reculer les Bleus sur un maul pénétrant d'école (30e), les Samoans continuaient de poser de gros soucis au XV de France. Pour les coéquipiers de Pascal Papé, la solution venait du pied gauche de Morgan Parra, auteur d'une pénalité de 45 mètres peu avant la mi-temps (10-7).

Michalak, homme providentiel

En début de deuxième mi-temps, les Polynésiens mettaient le pied sur l'accélérateur. Après une percée du numéro 9 Kahn Fotuali'i, les Samoans enchainaient les temps de jeu dans le camp français. Aux abords de l'en-but tricolore, Joe Tekori se saisissait alors du ballon et marquait en force (10-14). Les 35 000 personnes présentes au Stade de France samedi soir n'en croyaient pas leurs yeux : le XV de France, vainqueur de l'Australie et de l'Argentine, était mené sur sa pelouse ! Pris au piège, les Français remettaient alors leur sort entre les mains de leur mêlée. Dominatrice, celle-ci poussait les Samoans à la faute et Michalak passait trois points (13-14). Le demi d'ouverture des Bleus remettait ça une minute plus tard, à la suite d'un bon maul pénétrant (16-14).

En face, Tusi Pisi (2/4 dans ses tirs aux buts) n'avait pas la même réussite et laissait les Bleus maîtres du score. Si les Français peinaient à maitriser la rencontre, la puissance de leurs avants offraient néanmoins à Michalak l'occasion de creuser le score, sur une nouvelle pénalité (19-14). Le demi d'ouverture des Bleus, grand homme de cette tournée d'automne, scellait le score d'un coup de pied des cinquante mètres (22-14). Le XV de France, invaincu depuis quatre matchs, a fait le plein de confiance avant le Tournoi des 6 Nations.