Yohan Huget -xv de france argentine - 23 juin 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

France-Argentine: A chacun son tour

France-Argentine: A chacun son tour

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/11/2012 à 11:16 -
Par Rugbyrama - Le 17/11/2012 à 11:16
Les cinq dernières rencontres entre la France et l’Argentine montrent une tendance: aucune des deux équipes n’a réussi à s’imposer deux fois de rang.

Argentine-France (23 juin 2012): 10-49

Dans l’antre sulfureux de Tucuman, l’enfer semblait promis aux Bleus, battus une semaine auparavant par les Pumas. Il n’en fut rien, les hommes de Philippe Saint-André alliant parfaitement domination en conquête et efficacité offensive. En mêlée fermée, les Français cabossaient même littéralement le pack argentin, pouvant ainsi utiliser au mieux leurs munitions et asphyxiaient sans cesse les hommes de Phelan. Au final, l’addition s’élevait à six essais en faveur du XV de France, qui signait en parallèle son plus large succès devant l’Argentine. Pour leur dernier match de la saison, les joueurs tricolores pouvaient partir en vacances l’esprit libre.

Argentine-France (16 juin 2012): 23-20

Premier test de juin pour Philippe Saint-André et grosse désillusion pour le sélectionneur tricolore à Cordoba. Alors que les Bleus, où figuraient les jeunes Dulin, Buttin et Watremez, ont semblé dominer les débats, la réussite les a fuis, tombant ainsi dans ce traquenard. Dans le sillage d’un Contepomi excellent, les Pumas ont su faire le dos rond avant de bondir sur leur proie. Agressifs en défense, ils profitaient d’une interception à trois minutes du coup de sifflet final pour arracher la victoire. Les Français ont péché, s’avouant trop approximatifs. Nourrissant ainsi de légitimes regrets.

Icon Sport

France-Argentine (20 novembre 2010): 15-9

Test d’automne très fade pour la bande de Lièvremont qui s’impose sans grande gloire face aux Argentins. Les Bleus ont profité de la grosse indiscipline des Argentins pour bâtir leur succès, Parra se montrant fiable dans ses tentatives de but. Le demi de mêlée de Clermont fut l’auteur de quatre pénalités, Damien Traille comblant le score avec un drop en début de deuxième période. Fatiguée, usée et sans grande inspiration offensive, l’équipe de France a juste assuré l’essentiel. Une victoire qui ne fait pas totalement oublié la claque subie cinq mois auparavant.

Argentine-France (26 juin 2010): 41-13

Corrigé en ouverture de sa tournée de juin par l’Afrique du Sud, le XV de France termine sur un désastre total en Argentine. Un revers historique qui constitue la plus lourde défaite des Bleus lors de ses confrontations avec l’Argentine. Jamais dans le rythme, indisciplinés, dominés dans le combat et maladroits au possible, les coéquipiers de Dusautoir ont laissé des boulevards à des Argentins pas sensationnels mais qui ont su mettre la dose d’envie suffisante pour s’imposer tranquillement. L’ouvreur argentin, Felipe Contepomi, marchait totalement sur l’eau, terminant la rencontre avec 31 points au compteur. Après avoir décroché le grand chelem dans le Tournoi des 6 nations, les Bleus ont perdu toute la confiance engrangée.

France-Argentine (8 novembre 2008): 12-6

L’Argentine ne réussit pas du tout aux Bleus, encore marqués par les revers contre les Pumas lors du Mondial 2007. La statistique est même implacable: les Bleus ont perdu six des sept derniers matchs contre l’Argentine. Cette fois-ci, au Vélodrome, la mission était toute simple: la victoire. Qu’importe la manière. Le combat fut âpre et la rencontre resta vierge d’essai. Les Bleus se sont évertués à rester solides sur les fondamentaux et à se nourrir des moindres fautes adverses. Médard, le néophyte, a essayé d’insuffler un vent de folie. Ce ne fut qu’une infime brise. La botte de Skrela se chargea de faire la différence et de donner un succès précieux pour le moral des troupes de Marc Lièvremont.