Un jour cinq images - Les Bleus ont fait front - Rugbyrama
 
XV de France

France-All Blacks - Un jour, cinq images: Les Bleus n'ont pas reculé...

Un jour, cinq images: Les Bleus n'ont pas reculé...

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/11/2013 à 18:37 -
Par Rugbyrama - Le 10/11/2013 à 18:37
Le Kapa O Pango de Liam Messam, Dagg pris à la gorge ou l'échauffourée en toute fin de partie... Retrouvez les plus belles images de France-Nouvelle-Zélande.
 
  • UN KAPA O PANGO POUR DEBUTER

Championne du monde en titre, la Nouvelle-Zélande a offert son haka le plus guerrier au XV de France samedi au Stade de France. Conduit par le troisième ligne, Liam Messam, le Kapa O Pango a de quoi impressionner. Mais les Bleus ont fait front, étant prêts à en découdre. Avec ce Haka, les All Blacks ont aussi montré qu'ils ne prenaient pas les Bleus à la légère.

DPPI
  • DAGG PRIS DANS L'ETAU BLEU

La France s'est livrée sans compter. Le combat a fait rage durant quatre-vingts minutes et les zones d'affrontement ont donné lieu à de sacrés duels. Très investis, les Bleus ont voulu répondre au défi physique des All Blacks et l'ont plutôt bien fait. Témoin cette phase où l'arrière Israel Dagg n'est vraiment pas ménagé...

DPPI
  • MA'A NONU CHERCHE LA SOLUTION...

Le regard au loin, le centre néo-zélandais, Ma'a Nonu, cherche la faille de la défense française, qui avait mis les barbelés samedi soir. Ultra-réalistes, les champions du monde n’auront finalement eu besoin que de deux ballons pour faire plier le rideau défensif des Bleus. A la 46e, d’abord, Piutau semait Huget et plongeait dans l’en-but. A la 64e, ensuite, l’ailier black (encore lui !) servait son numéro huit d’une chistera extraordinaire et Kieran Read aplatissait. Qui cherche trouve…

Icon Sport
  • ... DULIN LUI LA TROUVE

La débauche d'énergie des Bleus est longtemps restée infructueuse. Après l'essai de Kieran Read (65e), les Tricolores auraient pu totalement s'écrouler. Sauf que... l'orgueil a parlé. Sur une magnifique action et un très bon relai de Fickou, Dulin se mettait en évidence en prenant Dagg sur son intérieur. Le Stade de France exultait, s'enthousiasmant pour un incroyable retour. S'il n'eut pas lieu finalement, cet essai a prouvé que les Bleus "avaient de la moelle", comme l'a précisé le sélectionneur, Philippe Saint-André.

DPPI
  • FIN DE MATCH ELECTRIQUE AU STADE DE FRANCE

A quatre minutes de la fin du match, les esprits se sont échauffés entre des Bleus frustrés et des Blacks sous pression. Pascal Papé et consorts n'ont en tout cas pas reculé face aux champions du monde et ont montré qu'ils avaient du caractère. Quelques secondes avant cette explication de texte, Wesley Fofana avait été l’auteur d’un coup de génie qui amenait Damien Chouly dans l’en-but. Mais le troisième ligne français ne réussissait pas à aplatir, gêné par l’arrière Israel Dagg. L’arbitre demandait la vidéo et l’essai était logiquement refusé. Tellement dommage...

Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×