XV de France

France-Afrique du Sud (10-19), l'antisèche - Les Boks ont marqué les Bleus au fer rouge

France10 - 19Afrique du Sud

FRANCE-AFRIQUE DU SUD (10-19), L'ANTISECHE: notre analyse, nos choix, notre mauvaise foi. Les Boks se sont régalés à matraquer les Bleus sur les impacts pour s'imposer.

 
Les Boks ont marqué les Bleus au fer rouge - Rugby - XV de FranceDPPI
 

LE JEU: Les Boks tout en puissance

Les Boks ne changent pas de philosophie. User l’adversaire, ils savent faire ça à merveille. Se montrer pragmatiques et efficaces, tout autant. Face au XV de France, les Sud-Africains ont appliqué leur recette habituelle. Avec justesse. Les hommes de Heyneke Meyer se sont concentrés dans le combat pour contrecarrer les intentions françaises. Sur les impacts, ils ont fait très mal et ont excellé dans le jeu au sol, avec plusieurs pénalités récupérées. Ayant pris très tôt l’avantage au score, les Boks ont ainsi pu diriger les débats, laissant la possession du ballon aux Français pour mieux les contrer. Leur travail d’usure a également bien marché. En seconde mi-temps, ils ont paru bien plus fringants au fil des minutes. Et même s’ils ont connu du déchet au plaquage, les coéquipiers de Jean de Villiers n’ont que rarement été pris à défaut dans leurs 22m. Les Bleus ont tenté mais face à une telle puissance, il était presque impossible d’espérer quoi que ce soit…

LES JOUEURS: Louw et Alberts, ces bulldozers

Morgan Parra regrettera longtemps son entame de match face aux Boks: coup de pied contré sur l’essai de Pietersen (2e) et pénalité facile ratée (7e). Le demi de mêlée français a été régulièrement mis sous pression et a souvent subi sur les impacts. Son compère à la charnière, Rémi Tales, n’a pas pesé sur les débats. Brice Dulin a amené une certaine folie mais il était bien seul. Florian Fritz a rivalisé en puissance mais n’a jamais trouvé la faille. Devant, énorme activité de Pascal Papé, au four et au moulin et véritable poison sur les mauls sud-africains. Damien Chouly, excellent en touche, a été l’un des seuls à jouer dans l’avancée avant de s’éteindre. Dusautoir et Lauret ont beaucoup plaqué. Forestier a été en difficulté.

Coté sud-africain, les flankers ont impressionné de par leur activité. Willem Alberts et François Louw, véritables monstres physiques, ont régné dans les rucks, notamment sur les contests. Leur puissance a fait très mal aux Bleus et leur champ d’action fut incroyable. Ruaan Pienaar a très bien alterné alors que Morné Steyn a réussi un sans faute face aux poteaux. Le pilier droit Oosthuizen a pris le dessus sur Forestier et a effectué quelques charges bien senties. Habana a été très discret alors que de Villiers a commis plusieurs erreurs.

France-Afrique du Sud (10-19), l\'antisèche - Les Boks ont marqué les Bleus au fer rouge - Rugby - XV de France

 

LE TOURNANT QUI N’A PAS EU LIEU: La vidéo aide les Bleus

43e: Jaque Fourie croyait marquer le deuxième essai de son équipe en s’étalant dans l’en-but. Mais l’arbitre vidéo signalait un en-avant et l’essai était refusé. Moins de dix minutes plus tard, nouvelle percée des Boks. Cette fois, c’est François Louw qui courait à l’essai… Refusé par l’arbitre ! Selon lui, Huget aurait aplati en premier. Avec ces deux refus, tout était donc encore possible et le public du Stade de France pouvait continuer de donner de la voix. Sur ce(s) coup(s), les Bleus s’en sont plutôt bien sortis…

LE TWEET : Habana en a-t-il rajouté ?

A la 67e minute, Thomas Domingo effectuait un plaquage en retard sur Bryan Habana. Après vidéo, Wayne Barnes décidait d’exclure dix minutes le pilier français. Pour beaucoup d’entre vous, sur les réseaux sociaux, l’ailier de Toulon en a un peu trop rajouté. La faute est tout de même réelle...

LA STAT: 71%

C’est le pourcentage de possession des Bleus dans le premier acte. Gavés de munitions, les hommes de Philippe Saint-André ont su mettre la main sur le ballon, franchir à plusieurs reprises, mais n’ont que rarement concrétisé leurs actions. Il a fallu un ballon gratté par Papé pour que Huget marque l’unique essai des Tricolores juste avant la pause. Symptomatique du manque d’efficacité du XV de France.

LA DECLA: Willem Alberts, homme du match

"Nous avons vraiment fait une bonne tournée. Nous avons toujours cru en ce que nous faisions. Nous avons toujours joué à la limite, les uns pour les autres et nous y avons cru à fond. C’est pour ça qu’on a gagné ce soir face à la France".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |