AFP

FFR - La candidature française à la Coupe du monde 2023 ? Un chantier immense

La candidature française à la Coupe du monde 2023 ? Un chantier immense

Le 14/12/2016 à 17:24

FFR - Lancée par Pierre Camou, la candidature à l'organisation de la Coupe du monde 2023 a pris du retard sur son son principal concurrent, l'Irlande. Mais Bernard Laporte veut que tout le monde se mette au boulot pour relever ce challenge.

"Oui, nous avons un petit peu de retard, quand je dis un petit peu, c'est un euphémisme", a reconnu le Président de la FFR Bernard Laporte. "Mais il nous reste cinq mois et demi pour faire en sorte de rattraper ce retard. Il nous faut l'autorisation des stades puisqu'il y a le foot en face. Mais je ne sais pas quelle est la priorité tellement il y a de choses (sourire). Il faut vite se mettre au boulot. La priorité, c'est de recruter des gens".

De son côté, Serge Simon, vice-président de la FFR a également précisé : "On va constituer une équipe d'une dizaine de personne. Le chantier est immense, vraiment immense. Je vais d'abord dire les choses un peu effrayantes. Le retard est conséquent. La période qui s'annonce avec l'élection présidentielle est compliquée. Les interlocuteurs étatiques vont peut-être être plus compliqués à avoir que dans une période normale. Pour les organisateurs, l'engagement de l'état est un point important. Mais l'excitation et l'envie sont à la hauteur du challenge. C'est un des objectifs de la Présidence de Bernard Laporte".

Le dossier de la candidature 2023 sera supervisé par Claude Atcher, qui a porté et gagné la candidature à la Coupe du monde 2007 organisé en France mais également le dossier de la Coupe du monde 2019 au Japon.

0
0