XV de France

Bleus, Patrice Lagisquet: "Resserrer le groupe en vue du Mondial"

Tous trois présents ce vendredi matin lors de l'annonce du groupe, Philippe Saint-André, Yannick Bru et Patrice Lagisquet ont justifié leurs choix devant la presse. De l'organisation du stage à leurs choix sportifs, ils n'ont éludé aucun sujet.

 
Lagisquet: "Resserrer le groupe en vue du Mondial" - Rugby - XV de FranceIcon Sport
 

Le fonctionnement du début de saison

Philippe SAINT-ANDRE: "Il y aura donc un stage à Marcoussis du 22 au 25 septembre. Nous récupérerons les joueurs le dimanche à 18 heures. Ils auront joué une journée de championnat la veille. Il y aura un nouveau stage du 27 au 30 octobre pour préparer les tests de novembre. Nous réunirons enfin les joueurs le 3 novembre pour les trois tests d'automne. Nous appliquons strictement l'article 9 de l'IRB en l'absence d'une convention signée entre la LNR et la FFR. Les deux instances discutent toujours et trouveront j'espère les meilleurs moyens pour remettre l'équipe de France au centre des débats".

Ce groupe ira-t-il jusqu'à la Coupe du Monde ?

Philippe SAINT-ANDRE: "Vingt-six joueurs présents dans la liste des trente étaient en Nouvelle-Zélande avec nous, deux joueurs sont de retour (Papé et Parra) et deux joueurs en forme de ce début de saison nous rejoignent (Guitoune et Slimani). Si jamais un joueur se blesse avant le stage, il sera remplacé. Il y a une liste cachée. La liste des trente du mois de septembre peut être différente de celle du mois de novembre".

Patrice LAGISQUET: "Il y a une volonté de limiter l'évolution du groupe. Il faut le resserer en vue de la Coupe du monde. Ces joueurs doivent trouver de la confiance, de la spontanéité pour conclure les actions. Si on veut réussir à court et moyen terme, il faut un groupe qui travaille ensemble".

Les deux nouveaux, Slimani et Guitoune ?

Yannick BRU: "Cela fait un petit moment qu'on suit l'évolution de Rabah Slimani. Les nouvelles directives de la mêlée fermée favorisent son gabarit en particulier et celui des piliers français en général. Il a fait de gros efforts sur ses déplacements dans le jeu courant. Il est très solide sur les bases et participe activement au bon rendement du cinq de devant du Stade français en ce début de saison. On veut l'évaluer sur ce stage".

Patrice LAGISQUET: "Sofiane Guitoune, on le découvre très franchement. On l'a suivi lorsqu' il évoluait à Albi en Pro D2 où il faisait régulièrement la différence. Il a le profil d'un Yoann Huget un peu dans son évolution. Il s'est blessé l'an passé, mais réalise un très bon début de championnat, avec des prestations étonnantes. Sa participation au jeu est intéressante où il vient souvent se proposer en position de centre. Pourra-t-il reproduire cela au niveau international ? C'est pourquoi on veut le voir".

Le poste d'ouvreur ?

Philippe SAINT-ANDRE: "Rémi Tales et Camille Lopez réalisent un bon debut de championnat. Michalak est blessé maisq il revient et sa polyvalence nous interresse. Trinh-Duc est suivi. On continue d'avoir un œil sur Jules Plisson. Mais on a décidé de faire confiance à deux ouvreurs, jeunes au niveau international. Ce sont deux joueurs de qualité, des titulaires indiscutables de leur club. Le problème du dix pose aussi celui de la chanrinère. Nous avons pris trois demi de mêlée, des buteurs, parce que peu de joueurs français sont les buteurs numéros 1 dans leur club".

Le capitanat ?

Philippe SAINT-ANDREE: "Dusautoir et Papé sont présents dans la liste, mais on ne prépare pas un test match, durant le stage. Dusautoir a fait un boulot exceptionnel en Nouvelle-Zélande et durant le Tournoi des VI Nations. Papé est de retour. On annoncera au mois de novembre le choix du capitaine. Mais il vaut mieux les avoir tous les deux qu'aucun des deux".

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |